Momad Metrópolis et Momad Shoes passent un nouveau cap

Du 7 au 9 septembre, un vent de changement va souffler sur les pavillons d’Ifema, la foire de Madrid, qui accueilleront à la fois Momad Metrópolis et Momad Shoes. Les deux salons étrenneront leur première édition avec Charo Izquierdo aux commandes. Également responsable de l’organisation de la Mercedes-Benz Fashion Week Madrid, elle a remplacé Jaime de la Figuera à la tête du département mode et beauté du comité d’organisation des expositions, foires et salons de Madrid en avril dernier. Et cela devrait se traduire par de profonds changements. Comme l’expliquait Charo Izquierdo dans une interview à FashionNetwork.com, elle compte bien tenter de donner aux deux rencontres professionnelles une identité et des valeurs plus fortes grâce à de nouveaux axes de croissance : la mode homme, les nouvelles technologies et la mode durable.


Le salon madrilène va consacrer une grande place à la mode durable - Momad Metrópolis

Ce sont 965 marques qui font leur entrée dans les pavillons 2, 12 et 14 de l’enceinte pour cette édition de Momad Metrópolis inaugurée ce vendredi. Y seront présentées les nouvelles collections printemps-été 2019, ainsi qu’une sélection automne-hiver 2018/19. L’offre sera divisée en catégories de produits : Mode urbaine et masculine, Casual, Contemporaine, Grandes occasions, Bain, Espace Metro (pour les griffes haut de gamme), Accessoires et Grandes Tailles. Comme le souligne Charo Izquierdo, cette nouvelle offre plus qualitative est susceptible d’attirer des acheteurs étrangers et espagnols plus qualitatifs eux aussi. Un pari ambitieux pour cette nouvelle version du salon, qui doit affronter la difficulté supplémentaires de dates communes avec le Who’s Next-Première Classe parisien.

L’offre de mode durable sera regroupée au sein d’un espace de 500 mètres carrés intitulé Sustainable Experience, qui présentera 43 entreprises du secteur venues d’Australie, du Portugal, de Finlande, des Pays-Bas, du Mexique et d’Espagne. Un chiffre en augmentation de 10 % par rapport à l’édition précédente de février. Dans le but de proposer une offre globale de mode durable, les Associations de Mode Durable d’Espagne (AMSE), Madrid (MSMAD) et Murcie (MSM), ainsi que la plateforme Slow Fashion Next, le centre technologique Inescop et la revue spécialisée allemande Luxiders Magazine seront aussi présents.

La responsabilité environnementale et l’économie circulaire ne seront pas non plus oubliées lors du Forum Momad de la journée du samedi. Quant à l’espace Green-working, il hébergera une exposition de créations de marques aux valeurs écologiques, une nouveauté qui devrait permettre de mieux répondre aux besoins de sourcing des entreprises durables.


Édition de février de Momad Metrópolis - Momad Metrópolis

Les nouvelles technologies et la transformation digitale seront au cœur des débats dans la zone Momad 4.0, située à l’intersection des pavillons 2 et 4. On y présentera des solutions innovantes dans le secteur de la mode, de la confection, de la chaussure et de l’accessoire pour la logistique, le big data, l’expérience client, l'e-commerce, le marketing sensoriel, l’intelligence artificielle ou même la réalité virtuelle appliquée au retail. Nouveauté par rapport à l’édition hivernale : tous les acteurs impliqués dans la chaîne seront représentés pour proposer aux professionnels des solutions plus complètes. De plus, le forum Momad dédié à la diffusion de contenus, sponsorisé par Correos, consacrera sa journée d’inauguration à des présentations sur la digitalisation, l’internationalisation et l’innovation. Les visiteurs pourront aussi assister aux défilés d’une sélection de marques, se divertir et se restaurer sur la Summer Terrace où auront lieu des concerts.

Le salon Momad Shoes, avec 80 marques, sera quant à lui installé dans le pavillon 4. Pour cette édition et dans une démarche de montée en gamme, l’événement a mis en place un programme innovant destiné à séduire les acheteurs internationaux, en partenariat avec l’Icex (Institut espagnol du commerce extérieur). Et les visiteurs seront au rendez-vous, avec 40 pays représentés, allant des États-Unis à l’Arabie saoudite, en passant par Israël ou le Panama. On trouvera aussi bien des grandes marques que des griffes espagnoles émergentes dans ce pavillon, comme Pons Quintana et Alma en Pena. Les voisins portugais seront aussi de la fête, avec la marque Luis Onofre, par exemple, et l’Italie ne sera pas non plus oubliée avec des marques comme Sandali Positani. Charo Izquierdo veut faire de Momad Shoes « un salon représentatif du deuxième producteur de chaussures européen », soit « au moins le deuxième salon le plus grand d’Europe ». Il faudra attendre jusqu’à la fin de cette édition pour voir si ce changement de stratégie a porté ses fruits.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER