Moncler met un terme à ses lignes Gamme Rouge et Gamme Bleu

La marque de luxe italienne Moncler a annoncé lundi l'interruption de ses lignes Gamme Rouge et Gamme Bleu. Leurs créateurs, Giambattista Valli et Thom Browne, quitteront donc la société et se concentreront sur leurs propres marques.

Thom Browne et Remo Ruffini - Moncler

« Le groupe doit changer et s'ouvrir à d'autres horizons », a expliqué le PDG, Remo Ruffini, dans un communiqué de presse. Les créateurs des deux lignes, Giambattista Valli et Thom Browne, se consacreront désormais à leurs marques respectives et les collections printemps-été 2018 seront les dernières pour Gamme Bleu et Gamme Rouge.

Dans une interview au Financial Times, Remo Ruffini a insisté sur le fait que les deux créateurs avaient fait « un travail incroyable » au cours des huit dernières années, mais que les changements à l'oeuvre dans les habitudes des consommateurs exigeaient « une énergie différente et nouvelle », sans donner beaucoup plus de précisions sur la nouvelle segmentation de l'offre qui sera mise en place par Moncler.

Après les derniers défilés Gamme Rouge et Gamme Bleu, les magasins Moncler du monde entier - dont celui qui vient d'ouvrir à Milan - distribueront de nouveaux produits de manière plus fréquente, renouvelant leur offre tous les deux mois. « Je crois beaucoup en une nouvelle énergie transmise aux consommateurs par les points de vente eux-mêmes et en une communication extrêmement rapide et efficace », a seulement précisé Remo Ruffini dans les colonnes du Financial Times.

Voir le défilé
Moncler Gamme Rouge - Spring-Summer2018 - Paris - © PixelFormula

Il existait jusque-là six lignes : les deux lignes « créateur » prêt-à-porter homme et femme donc, Gamme Bleu et Gamme Rouge, mais aussi deux collections « principales » homme et femme, une gamme ski baptisée « Grenoble » et enfin la ligne enfant. La marque se dirigerait donc vers une simplification de la segmentation, ainsi qu'une accélération du rythme de collection et donc la fin de sa présence sur les podiums. Tournée vers la génération millenials, cette nouvelle stratégie s'accompagnera d'un nouveau format d'événements publics pensés pour être relayés sur les réseaux sociaux et davantage connectés avec l'offre en boutique à l'instant T.

Au cours des trois premiers trimestres qui se sont achevés le 30 septembre, la marque italienne de doudounes et de vêtements de luxe a annoncé une croissance de 15 %, supérieure aux attentes, avec des gains à deux chiffres sur tous ses marchés - à l'exception de l'Italie, où ses ventes ont tout de même augmenté de 4 %. Les ventes du groupe ont dépassé le milliard d'euros en 2016 (1,16 milliard de dollars) et celui-ci prévoit une nouvelle croissance cette année.

La rédaction avec Reuters

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterBusiness