Monoprix s'entoure d'Albertine, Louise Misha et Nathalie Lété

Il y en a désormais dix par an, tant leur succès commercial et médiatique permet à Monoprix de façonner son image mode. Les capsules de l'enseigne de centre-ville attisent la curiosité et les trois prochaines concernant la mode viennent d'être dévoilées. Les nouvelles griffes invitées à s'installer dans ses rayons mode pour le printemps-été 2017 seront ainsi, par ordre chronologique : Louise Misha, Nathalie Lété et Albertine.

La robe de mariée et l'univers de la capsule Louise Misha - Monoprix

Après le succès de la robe de mariée cosignée par Lorafolk et Monoprix cette année, l'expérience sera rééditée en 2017, avec la complicité cette fois de Louise Misha. Au coeur de la capsule signée par la griffe de mode féminine et enfantine se trouve donc une tenue de mariage romantique en dentelle et soie à un petit prix de 260 euros, mais la collection comprend également des pièces prêt-à-porter au même esprit folk pour la femme et la fille, ainsi que quelques éléments de décoration pour la maison et des accessoires.

Attendue dans les magasins Monoprix pour la fin mars 2017, la capsule par Louise Misha sera suivie le 19 avril par une collection 100 % déco signée par Constance Guisset, avant de faire place à Nathalie Lété à la fin du mois de mai.

Avec une orientation décorative assez nette pour l'artiste, celle-ci s'est néanmoins appliquée à décliner ses imprimés floraux sur quelques pièces mode également. Déjà invitée pour la quatrième fois par Monoprix, Nathalie Lété joue la carte du mélange d'imprimés tant en dessous qu'en accessoires, en chemise ou teddy féminin, mais aussi en barboteuse pour le bébé ou en jupette et sweat pour la fillette.

L'allure de la capsule Albertine - Monoprix

Enfin, la collaboration la plus estivale, attendue pour le 9 juin dans les magasins, mettra à l'honneur une spécialiste du maillot de bain, mais pas que : Albertine. La griffe féminine s'attachera à démocratiser l'imprimé plage qui l'a fait connaître, avec le maillot féminin iconique de ses collections vendu pour une quarantaine d'euros, mais aussi décliné sur un coussin, un t-shirt ou un short de bain masculin. C'est plus largement une valise de vacances que Monoprix a demandé au duo de soeurs qui a créé Albertine. Le prêt-à-porter aux allures beachwear et les accessoires d'été amènent la plage à la ville, dont on parcourra les rues sur un skateboard reprenant l'imprimé jungle de la capsule.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - DiversDistributionCollection