My Little Paris : les box au coeur de la stratégie du spécialiste des bons plans

Née il y a dix ans avec une newsletter dédiée aux bons plans parisiens, la société My Little Paris réalise aujourd’hui 70 % de son chiffre d’affaires avec ses box My Little Box, lancée en 2011, et La Gambettes Box, créée un an plus tard et qui propose chaque mois deux paires de collants et des produits plus estivaux l’été comme des maillots de bain. Un proportion en constante augmentation puisque six ans auparavant l’activité des box représentait 50 % des ventes.


My Little Box thématise ses box, ici autour de la gastronomie - DR

« Avec les box il faut rapidement atteindre une masse critique », expliquent Anne-Flore Chapellier et Céline Orjubin deux des cofondatrices de My Little Paris. Les box signées My Little Paris fédèrent ainsi 200 000 abonnés dont les trois quarts souscrivent à My Little Box, qui propose tous les mois trois produits de beauté et deux accessoires pour 16,90 euros.

L’un des nerfs de la guerre de ce business très concurrentiel : créer à chaque fois la surprise. My Little Box tout comme la Gambettes Box jouent notamment la carte de la collaboration. Ainsi pour sa box de juin, My Little Box propose une petite besace ronde façon panier pensée par la marque de prêt-à-porter féminin Sessùn, alors que la Gambettes Box s’allie à la griffe de lingerie et maillots de bain Albertine.  

Outre un travail sur l’offre, My Little Paris a également choisi d’exporter ses box. Une internationalisation initiée en 2013 lors de son rachat par l’éditeur de sites féminins Aufeminin.com, alors propriété de l’Allemand Axel Springer, qui pèse pour la moitié du chiffre d’affaires. My Little Box est ainsi disponible au Japon et outre-Rhin, alors que la Gambettes Box est expédiée dans 12 pays européens.


Une Gambettes Box - DR

Passée en janvier dernier dans le giron du groupe TF1 qui souhaite diversifier ses activités et séduire un public plus jeune, My Little Paris travaille également sur le lancement d’une nouvelle marque de cosmétique. Une marque qui coexistera aux côtés de Little Beauty, lancée il y a environ cinq ans.

La société, qui fourmille de projets avec notamment le lancement d'un livre au Japon puis en France, s’apprête également à sortir une nouvelle box. Une box plus engagée qui proposera une offre mensuelle de tampons hygiéniques fabriqués en France sous sa marque propre et qui jouera également la carte de l’éducation et de la connaissance.  
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresLingerieMode - DiversCosmétiquesDécorationBusiness