OTB (Diesel) clôt 2016 avec un bénéfice en hausse et des ventes stables

En 2016, OTB (Only The Brave) a vu se creuser l’écart entre ses marques haut de gamme, en hausse, et sa marque phare Diesel, représentant 60 % de ses ventes totales, encore à la peine après l’importante restructuration amorcée il y a deux ans.


Le flagship rénové de Diesel à Milan - Diesel

La holding de Renzo Rosso, qui détient, au-delà de sa marque de denim Diesel, la jeune marque italo-brésilienne Paula Cademartori, qu’elle a rachetée en octobre dernier, Marni, Maison Margiela, Viktor & Rolf, Diesel Kid, ainsi que le fabricant Staff International, clôture l’année 2016 en ligne avec 2015 avec un chiffre d’affaires de 1,580 milliard d’euros contre 1,582 milliard un an plus tôt.

Le groupe s’inscrit  en hausse du point de vue des résultats avec un bénéfice net de 3,8 millions d’euros contre 3,5 millions en 2015 (+8,5 %) et un résultat brut d’exploitation (Ebitda) de 68 millions d’euros en 2016 contre 68,5 millions d’euros un an plus tôt, annonce OTB dans un communiqué à l’occasion de la publication de ses résultats annuels.

Le nettoyage opéré au sein du réseau de vente wholesale de Diesel a eu encore un impact négatif sur les comptes du label, dont les ventes se sont élevées à 960 millions d’euros en 2016 avec encore un bilan en perte, comme le précise le groupe en parlant « d’une année complexe pour Diesel ». Conséquences : « il sera nécessaire pour la société de rationaliser et réorganiser certaines de ses activités », souligne le communiqué sans donner d’autres détails.

Ce sont les marques de luxe, vivant « un moment très positif », qui ont permis surtout à OTB d’équilibrer ses comptes. Sous la houlette de John Galliano, Martin Margiela a vu ainsi croître toutes ses lignes, atteignant un chiffre d’affaires total de 135 millions d’euros.

Marni, dont la fondatrice et âme créative Consuelo Castiglioni est partie en fin d’année laissant sa place au jeune directeur artistique Francesco Risso, a terminé l’année avec une croissance à deux chiffres, ses ventes s’élevant à 170 millions d’euros.

Pour Viktor & Rolf, le groupe parle d’une croissance à deux chiffres du résultat brut d’exploitation (Ebitda), sans donner davantage d’informations.

Pour leur part, Staff International, qui produit en licence Maison Margiela, Marni Uomo, Dsquared2, Vivienne Westwood, Just Cavalli et Marc Jacobs Homme, affiche un chiffre d’affaires de 390 millions d’euros, tandis que celui de Brave Kid s’établit à 40 millions d’euros.

Cette société spécialisée dans le segment de la mode enfant produit et distribue en licence les collections junior de Diesel, Dsquared2, John Galliano Kids, Marni et à partir de cette année Trussardi Junior.

Japon et Etats-Unis restent des marché clés pour OTB, qui veut se focaliser cette années sur l’Asie et notamment la Chine.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

DenimMode - DiversLuxe - Prêt-à-porterLuxe - AccessoiresLuxe - DiversBusiness