Omega consacre une rétrospective à ses montres féminines

Après l'exposition Tag Heuer organisée à travers le monde, c’est au tour d’Omega de préparer une rétrospective pour la rentrée. L’horloger suisse propose une exposition sur sa collection féminine de montres, du 30 septembre au 16 octobre prochains, dans les jardins de l’hôtel Sully à Paris.
 

Publicité française d'Omega de 1946 par René Gruau - Omega

Situés au 62 rue Saint-Antoine, dans le IVème arrondissement de Paris, les jardins seront aménagés pour accueillir l’histoire de la marque ainsi que les modèles phare et iconiques pour femme élaborés depuis plus de cent ans par Omega pour répondre aux attentes des clientes.

Des attentes développées par les évolutions de la société. Des premiers pendentifs Lépine à l’iconique montre Ladymatic en passant par les montres bijoux « secrètes » créées afin de pouvoir dissimuler l’accessoire, puisqu’à une époque, il était devenu impoli pour les femmes de regarder l’heure, les modèles témoignent des us et coutumes au fil des années.

L’événement, baptisé « Her Time » et déjà présenté à Milan, Moscou et en Asie, marque le voyage à travers les époques en accompagnant ces montres des illustrations et publicités associées, retraçant là aussi l’histoire du secteur de l’horlogerie.

L'exposition sera accompagnée d'un site à partir du mois de septembre, sous forme de journal en ligne, agrémenté d'interviews, de portraits et d'articles sur les produits iconiques de l'histoire d'Omega.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

HorlogerieEvénements