Paloma Casile présente sa première ligne de bain

Gagnante du prix de la lingerie du festival des jeunes créateurs de mode de Dinard en 2012, Paloma Casile, qui a lancé sa griffe dans la foulée, dévoilera lors du salon Unique by Mode City, du 7 au 10 juillet prochains Porte de Versailles à Paris, sa première collection de maillots de bain. C’est au sein de l’espace Exposed, où elle s’installe pour la quatrième saison consécutive, que les visiteurs pourront découvrir les quatre modèles de cette ligne de bain inaugurale, mise en vente dès novembre prochain, à la période des collections croisière.
 
La première collection de bain de Paloma Casile - Paloma Casile

« J’ai créé ces deux maillots une pièce et deux maillots deux pièces pour répondre à une demande insistante de ma clientèle. Pour l’instant disponibles en noir uniquement, ils seront déclinés, en fonction de leur succès, dans d’autres coloris pour le printemps-été 2019. Et comme Paloma Casile est avant tout une marque de lingerie, j’ai travaillé avec un dentelier de Calais à l’élaboration d’une dentelle amphibie », explique la créatrice.
 
La ligne, qui va du XS au XXL, assure à la griffe l’intérêt de la clientèle des 30 magasins multimarques où elle est distribuée dans le monde à différents moments de l’année. Et bénéficiera d’un écrin rêvé dans le concept-store Paloma Casile, qui se refait une beauté avant de rouvrir ses portes en septembre prochain.
 
« Au départ, nos ateliers se situaient sous un showroom de marques situé au 10, rue du Jour, dans le Ier arrondissement. Puis nous avons eu un corner dans cet espace et y avons pris de plus en plus de place. J’ai racheté le fonds de commerce et vais maintenant en faire un véritable concept-store, où les clientes retrouveront les produits Paloma Casile, mais aussi des livres, une sélection de prêt-à-porter, une marque de cosmétiques… En parallèle, je veux organiser des concerts, des événements, nos ateliers, toujours situés en dessous du lieu, seront visitables… Je crois qu’il faut redonner envie aux clients de se déplacer en magasin », poursuit Paloma Casile.
 
Parmi les services qui y seront proposés, le semi-mesure, pour retoucher une pièce achetée par une cliente, la commande en directe d’une taille qui ne serait pas disponible, un service de personnalisation… Mais aussi, la vente de pièces exclusives, fruits de collaborations avec d’autres artisans. Paloma Casile elle-même a été reconnue artisan d’art en 2017 pour ses créations réalisées à la main et en France. C’est à Paris qu’est réalisée la totalité de ses collections par une équipe de cinq personnes, en plus de mécaniciennes appelées à la rescousse en fonction de l’activité. Elle a d’ailleurs reçu des mains de la maire de Paris, Anne Hidalgo, le troisième prix de la production parisienne en 2018.
 
Dernière nouveauté pour Paloma Casile, qui a augmenté son chiffre d’affaires de 80 % en 2017 grâce notamment à son arrivée sur le marché chinois et à la bonne réception des consommateurs (le pays représente, selon la créatrice, 50 % de son chiffre d'affaires en 2017), l’introduction de la couleur. Jusqu’ici, la griffe ne présentait que des collections en noir et blanc. Désormais, il faut compter sur le bordeaux, qui recolore la ligne best-seller Jane, et à partir du printemps-été 2019 sur le bleu marine. En plus, Paloma Casile, soucieuse des problématiques liées à l’environnement, tente de réduire au maximum le gaspillage lorsqu’elle produit ses collections. En deux ans, grâce à une réflexion sur la coupe, elle affirme avoir réduit par deux ses déchets en termes de matière. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

LingerieCollection