Paris Fashion Week : Alexander McQueen, un désordre médiéval

Ce lundi soir pluvieux, des fashionistas trempés se sont retrouvés dans les jardins du Luxembourg pour découvrir la dernière collection d'Alexander McQueen, dont la muse semblait cette saison avoir perdu de la voix. Cette saison, la créatrice Sarah Burton s'est inspirée des paysages païens de l'Angleterre médiévale, avec un résultat qui n'est pas sans rappeler la fiancée d'un pirate des Caraïbes... 
Alexander McQueen - automne-hiver 2017 - femme - Paris - © PixelFormula

Le défilé s'est ouvert de manière espiègle avec une douzaine de machinistes chargés de hisser une série de tentures, lesquelles ont révélé un podium gris anthracite. Sont alors apparues des jeunes filles vêtues de robes en cuir noir rigide – souvent parsemées de cordons rouges. La créatrice a aussi présenté une série de lourdes robes tricotées aux jabots dignes des serveuses de l'Oktoberfest.

La maison a aussi lancé une nouvelle ligne de sacs à main – dont le laçage et les œillets extravagants ont sur eux bien plus de sens que sur les vêtements de la collection.
 
Alexander McQueen - automne-hiver 2017 - femme - Paris - © PixelFormula

Avant le défilé, les discussions avec les acheteurs des principaux grands magasins ont souligné les doutes de ces derniers concernant la direction créative de la maison. Ils ont tous applaudi la fréquente beauté issue de l'imagination de Sarah Burton. Toutefois, les produits ont été difficiles à vendre ces dernières années – avec des matières trop rigides, un excès de lacets et des prix élevés. Et l'on pouvait comprendre leurs interrogations au fur et à mesure du déroulement du défilé.
 
Alexander McQueen - automne-hiver 2017 - femme - Paris - © PixelFormula

Cela dit, quelques-unes des robes de tulle, tombant au sol, étaient véritablement magnifiques – avec une finition florale à points satinés, en patchwork, ou encore brodées avec d'anciennes illustrations d'alchimiste. Un rappel bienvenu de l'énorme talent de Sarah Burton. Pourtant, ce n'était pas assez pour sauver la collection d'automne, la moins distinguée jamais vue de cette maison.



Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - DiversDéfilés