Paris Fashion Week : les nouveaux arrivants de la semaine masculine

Programmée du 17 au 21 janvier prochains, la Fashion Week masculine de janvier devrait avoir son lot de surprises, avec sept maisons intégrant (ou réintégrant) le calendrier officiel de la Fédération de la couture et de la mode.


GmbH - DR

Après l’annonce dans nos colonnes du défilé mixte de la marque Vetements et de son designer Demna Gvasalia – un retour à Paris, mais une première dans le calendrier masculin -, la fédération annonce également l’arrivée de Dunhill London, la griffe anglaise désormais pilotée par le designer Mark Weston (ex-vice-président senior du menswear chez Burberry), qui défilait auparavant à Londres.

Parmi les maisons déjà installées, Acne Studios revient au défilé cette saison, pendant que le label Off-White et son créateur star Virgil Abloh, engagé la saison précédente au Pitti Uomo dont il était l'invité, fait lui son retour à Paris.

Parmi les nouvelles marques défilant, GmbH devrait attirer l’attention. Présentée l’été dernier à l’Institut du Monde Arabe, la marque pilotée par un collectif berlinois – avec à sa tête l’artiste et photographe Benjamin Alexander Huseby et le designer allemand d’origine turque Serhat Isik - revendique depuis ses débuts un esprit streetwear et workwear largement influencé par la scène techno berlinoise. Soutenue dès ses débuts par quelques gros points de vente – Opening Ceremony et Isetan entre autres -, GmbH avait été sélectionnée en 2017 comme finaliste du prix LVMH.

Autre griffe à retenir, le label parisien Nïuku devrait lui aussi faire parler. Formée par le duo Lenny Guerrier (remarqué notamment à travers un multimarque dédié aux jeunes créateurs et pièces vintage Coïncidence, aujourd’hui fermé) et Kadjahdjah, créatrice mauritanienne sortie du Studio Berçot, la marque revendique un style unisexe et des influences puisées chez Margiela, Helmut Lang ou Rei Kawakubo.

Attendu aussi, l’Espagnol Alejandro Gomez Palomo, créateur sorti du London College of Fashion et fondateur en 2015 de la marque Palomo Spain. Son style : un vestiaire à l’esthétique féminine, abolissant les frontières du genre et où tailoring, broderies, matières nobles et extravagances se mêlent.

Choisissant le format de la présentation, 10 autres marques entrantes devraient, elles aussi, compter. Outre Editions MR, qui présentera pour la première fois l’homme et la femme (via son showroom de la rue d’Aboukir), les japonais d’Undercover, remarqués lors d’un défilé commun avec Sacaï en octobre dernier à Tokyo, présenteront l’hiver sous le format de la présentation.


Arthur Avellano - DR

Les regards devraient se porter également sur Ambush, la marque unisexe de la créatrice américaine Yoon Ahn, basée à Tokyo et finaliste du prix LVMH cette année; Amiri, une marque basée à Los Angeles fondée par Mike Amiri et mise en avant par un certain nombre de célébrités; Sadak, marque du créateur serbe Sasa Kovacevic, installé à Berlin; le style unisexe et fonctionnel de Myar et de son créateur, Andrea Rosso; les looks dandy western de Takahiro Miyashita, cofondateur de la marque Number Nine et aujourd’hui à la tête du label Takahiromiyashitat The Soloist; les silhouettes rebelles de la créatrice Yang Li, basée à Londres, et celles élégantes du Canadien basé à Paris Nicolas Andreas Taralis. A noter enfin la présence, toujours sous format présentation, du jeune créateur français Arthur Avellano, ancien de l’Atelier Chardon Savard, dont le premier défilé l’année dernière s’intéressait aux usages du latex.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDéfilés