Paris Fashion Week : une toundra chic et de la fausse fourrure chez Miu Miu

Cela avait l'apparence d'une collection pour vacances d'hiver à la montagne, à en juger par les longs gants en fourrure vert vif ou bleu électrique, ou encore par les gros couvre-chefs en fausse fourrure portés par l'ensemble des modèles, le plus souvent combinés avec des ceintures en cuir verni. 


Miu Miu, automne-hiver 2017-18 - Pixelformula

Car la fourrure, ou plus précisément la fausse fourrure, était le message dominant de la collection Miu Miu, présentée mardi au dernier jour des défilés parisiens.

Prenez le carton d'invitation – en fausse fourrure violette. Et en effet, l'intérieur du Conseil économique et social, l'imposant édifice triangulaire qui accueillait le défilé dans le 16e arrondissement, ses colonnes, ses murs, ses sièges, son escalier et son entrée étaient entièrement couverts de la même fourrure artificielle.


Miu Miu, automne-hiver 2017-18 - Pixelformula

Presque tous les mannequins portaient de la fourrure – souvent véritable, parfois synthétique. Des capes en vrai renard ou des canadiennes aux immenses faux cols, des parkas en plastique transparent combinées avec des châles en renard synthétique ou encore des parkas de sport soviétiques aux inserts irréels en astrakan.

Quant à celles qui ne portaient pas de fourrure, elles faisaient forte impression dans leurs vêtements de tricot rayé. Avec, par ailleurs, une magnifique silhouette finale – une robe cocktail brillante sans manches aux multiples colliers d'argent, rappelant une couverture du Vogue américain.

Avec De La Soul et A Tribe Called Quest sortant des énormes haut-parleurs, les mannequins déambulaient dans des chaussures de bowling, au talon toutefois long et épais.
 
Miu Miu,automne-hiver 2017-18 - Pixelformula

La Signora Prada, la plus célèbre féministe du monde de la mode, peut certainement libérer les femmes avec ses créations.

Toutes ses collections évitent des robes coupées en biais, car elle considère que cette silhouette réduit les femmes à des objets sexuels. Cette fois-ci n'a pas fait exception. Et ce féminisme insouciant se retrouvera chez toutes les marques mass market à travers le monde d'ici à quelques semaines...



Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversDéfilés