Perry Ellis : le rachat par le fondateur est lancé

Le groupe de prêt-à-porter américain Perry Ellis (Perry Ellis, Original Penguin, Farah, Rafaella, Gotcha...) franchit une nouvelle étape dans son accord de rachat avec le fondateur, George Feldenkreis, et devrait bientôt conclure la vente, en dépit d’une offre concurrente de dernière minute plus élevée de la part de son compatriote Randa Accessories.


Le rachat de Perry Ellis est lancé
 
Dans une déclaration datée de mercredi, l’entreprise a annoncé avoir obtenu la fin anticipée du délai d’attente aux termes de la loi HSR, ce qui constitue l’une des conditions requises pour conclure la transaction en cours. Pourtant, les termes de l’accord de rachat restent soumis aux autres conditions habituelles de clôture et notamment à l’approbation des actionnaires de Perry Ellis qui n’ont pas de lien avec George Feldenkreis.

L’accord de fusion interviendra dans le cadre d’une nouvelle entité contrôlée par George Feldenkreis, le fondateur de Perry Ellis et membre du comité de direction de l’entreprise, qui rachètera toutes les actions ordinaires émises par Perry Ellis dont la famille Feldenkreis n’est pas déjà propriétaire.

La transaction est estimée à environ 437 millions de dollars, à 27,50 dollars l’action.

Pendant ce temps-là, Randa Accessories avait offert la semaine dernière de racheter Perry Ellis à 28 dollars l’action, une offre supérieure de 50 cents à celle du fondateur de l’entreprise, George Feldenkreis.

Le prix d’achat représente une prime d’environ 21,6 % par rapport au cours de clôture du 5 février 2018.

Traduit par Marguerite Capelle

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterNominations