Peuterey : la révolution est en marche

Peuterey ne sera pas au Pitti Uomo cette saison. D'après nos informations, la marque de sportswear italienne va présenter pour la première fois sa ligne Homme à Milan, dévoilant le travail de son nouveau directeur créatif, Federico Curradi, dont la nomination sera officiellement annoncée à cette occasion.

Un projet qui s’inscrit dans une stratégie de repositionnement amorcée en début d’année avec l’arrivée aux commandes de Francesco Pesci.

La dernière boutique Peuterey ouverte en Chine à Hangzhou
 
En février dernier, l’entreprise spécialisée dans les doudounes, présidée par Francesca Lusini, a créé le poste de CEO, qu’elle a confié à l’ancien patron de Brioni. Avec Francesco Pesci a été recrutée dans la foulée Alice Carli en qualité de directrice marketing & communication monde. Là-aussi un poste créé ad hoc.

Toujours selon ce qu’a pu apprendre FashionMag, tout le management a été renouvelé, du directeur des opérations aux responsables commercial et retail, tandis que le groupe a fait appel à Boston Consulting pour réaliser une étude approfondie sur la marque et sa perception.
 
L’objectif pour Peuterey, qui vend chaque minute quelque 1 700 vestes dans ses magasins (les pièces du haut représentent 80 % de ses ventes totales), est celui de se transformer en une marque total look à part entière avec un produit contemporain, cosmopolite et innovant. Exit donc la ligne jeune Aiguille Noire, qui n’existe plus, et les collaborations avec de jeunes designers.

Federico Curradi

L’attention va se concentrer sur Peuterey avec le nouveau directeur créatif, Federico Curradi, tandis que l’offre sera complétée, comme nous l’annoncions en octobre, par la ligne premium Peuterey Studio afin de rendre la marque plus aspirationnelle et plus visible à l’international. Dans ce contexte, le groupe devrait confier sous peu aussi sa ligne enfant à un licencié.
 
Le styliste florentin, ex-directeur créatif de Iceberg Homme, a travaillé pendant neuf ans pour le groupe Gilmar, collaborant aussi pour Ermanno Scervino et Roberto Cavalli. Quant à Riccardo Coppola, qui a dirigé la création de Peuterey pendant 12 ans, il deviendra Chief brand adviser de toutes les marques du groupe, qui compte aussi le label de montagne haut de gamme Post Card et la marque de doudounes fashion Geospirit.
 
Le groupe, qui réalise 75 millions d’euros de chiffre d’affaires, dont 75 % en Italie, veut aussi accélérer à l’international et dans le retail, le canal wholesale représentant 78 % des ventes totales. Comptant 25 magasins monomarques, Peuterey, dont le premier marché étranger est le secteur Allemagne-Autriche-Suisse, a lancé depuis peu son e-commerce.

Peuterey veut mettre l'accent sur la Chine, ici la boutique de Hangzhou

Il souhaite se concentrer en particulier sur l’Asie avec deux à trois ouvertures de boutiques par an en moyenne en Chine à partir de 2016, pour arriver à 20 à terme. Le label est en train de finaliser aussi un accord avec un partenaire sud-coréen et a signé avec Itochu pour sa distribution au Japon. Quant à l’ouverture de flagships à Londres, Tokyo et New York, elle est prévue d’ici à deux ou trois ans.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterCollection