Philipp Plein : tapis rouge cannois pour une première collection Croisière

Une belle dose de « frock'n'roll » pour la présentation à Cannes des collections resort 2018 – pour homme et femme – de Philipp Plein. Un événement qui a eu lieu mercredi soir dans la villa du créateur allemand, perchée sur les collines de la ville.

Philipp Plein : collection resort 2018 à Cannes - Archiv

Sur le podium donc, une Paris Hilton théâtrale dans une élégante robe noire et perchée sur de hautes bottes noires lacées – un peu comme Morticia Adams visitant la Côte d'Azur. A son bras, son petit-ami Chris Zylka dans un blouson d'alligator blanc orné d'un crâne rose dans le dos.

La grande idée de cette première collection croisière – qui a fait bon usage d'Alec Monopoly – est de peindre au spray les vêtements des modèles alors qu'elles s'avancent le long du podium, probablement une première dans l'univers de la mode. Le podium – évidemment un tapis rouge – en a d'ailleurs gardé les marques.
 
On a d'ailleurs pu apercevoir à plusieurs reprises le graffeur américain, connu pour son personnage « Monopoly Man », dans un t-shirt de rappeur surdimensionné. Apparemment, le personnage est inspiré du célèbre courtier déchu, Bernard Madoff. Et compte tenu du grand nombre de millionnaires douteux qui se sont pressés aux abords du festival ces jours-ci, cela est presque visionnaire...

Au premier rang, Eva Longoria, dans une robe pleine d'énergie de Klein, assortie d'un énorme bracelet de diamants Damiani et d'étincelantes boucles d'oreille en stalactite. A ses côtés, Pepe Baston, son fringant époux, lui-même vêtu d'un costume pied-de-poule.

Au total, un défilé et des vêtements pleins de punch, avec une robe de bal très florale, des parkas kaki aux motifs pailletés, les classiques crânes en strass du créateur, ou encore des jeans en denim pattes d'eph, très funky. Côté hommes, des jeans noirs huileux taille basse, ou des survêtements décorés de dollars, portés avec des hauts en cuir blanc.


Philipp Plein : collection resort 2018 à Cannes - Archiv

« Comment est-ce que j'ai pu laisser rentrer tous ces fous dans ma maison ? Nous sommes à Cannes pour une bonne raison. Le temps est magnifique et nous avons le festival avec tant de gens célèbres, beaux et intéressants en ville. Donc, je ne peux que dire, que les jeux commencent ! », a ainsi déclaré Philipp Plein alors qu'il marchait dans son jardin, où le défilé était organisé.

Cela dit Philipp Plein n'est pas si original : on n'a pas besoin d'être un expert de la mode pour se souvenir qu'Alessandro Michele de Gucci a eu recours à un autre graffeur newyorkais – Gucci Ghost – pour faire quelque chose de très similaire. Les motifs floraux de Philipp Plein rappellent aussi Dolce & Gabbana et ses jeans brodés, DSquared2. 

Une chose est sûre, on ne peut pas nier l'énergie du créateur. Et dans l'ensemble, ses vêtements partagent tous un style qui porte sans aucun doute sa signature. Une belle épreuve pour le créateur. 
 

Traduit par Lionel Tixeire

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversDéfilés