Piquadro : le bénéfice net bondit au 1er semestre

Piquadro conclut un premier semestre plus que satisfaisant. Sur les six premiers mois de l’exercice 2016-17 s’achevant au 30 septembre 2016, la marque de sacs et accessoires high-tech italienne, principalement axée sur le segment business et voyage, a dégagé un bénéfice net de 2,66 millions d’euros, enregistrant une croissance de 18 % par rapport à la même période un an plus tôt, indique-t-elle dans un communiqué.

La ligne « Travel » de la marque italienne - piquadro.com

 En ce qui concerne la rentabilité du groupe, le résultat brut d’exploitation (Ebitda) s’élève à 5,5 millions d’euros (+19,4 %), tandis que le résultat opérationnel (Ebit) s’envole de 20,9 %, à 4 millions d’euros.
 
Ces résultats s’expliquent en particulier par les revenus liés « à la fermeture de la boutique de Paris de la rue Saint Honoré, réalisée dans le cadre d’une amélioration de la rentabilité du canal de distribution », explique le patron du groupe, Marco Palmieri. La vente de la boutique parisienne a généré en effet une plus-value de 1,47 million d’euros. « Par ailleurs, nous continuons à insérer de nouvelles compétences dans des secteurs stratégiques afin d’améliorer l’efficience et d’optimiser les coûts », souligne encore le PDG.
 
Piquadro a vu ses ventes progresser de 3,1 % sur la période, à 34,2 millions d’euros. Le chiffre d’affaires semestriel a été tiré notamment par le réseau de ses boutiques en gestion directe (+16,5 %), qui représente 37,1 % de ses ventes totales, avec un bond de 37,2 % de l’e-commerce. En revanche, sur le canal wholesale, qui pèse 62,9 % du chiffre d’affaires total, les ventes ont reculé de 3,5 % par rapport à la même période un an plus tôt.

Sur le marché domestique, qui représente encore l’essentiel de son activité avec 75,2 % des ventes totales, Piquadro est en légère baisse (-0,9 %). En Europe, le chiffre d’affaires sur la période a grimpé de 24,5 % grâce surtout à la hausse des ventes dans le canal wholesale en particulier en Allemagne (+33,5 %) et en Russie (+49,2%), où la marque a ouvert aussi six nouvelles boutiques en direct.
 
L’endettement financier net se réduit notablement, s’élevant à 5,3 millions d’euros au 30 septembre. La société, qui s’est emparée récemment de la marque de maroquinerie haut de gamme The Bridge, table sur une fin d’année en ligne avec le premier semestre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - AccessoiresBusiness