Plus de 100 millions de passagers dans les aéroports parisiens en 2017

ADP a annoncé jeudi que le trafic avait dépassé pour la première fois la barre symbolique des 100 millions de passagers l'an dernier dans les aéroports de Roissy-CDG et Orly, bénéficiant ainsi de la forte croissance des liaisons long-courrier.


Un terminal de l'aéroport d'Orly, le 14 avril 2016 - B.TESSIER / REUTERS

Au total, le trafic du groupe a atteint 228,2 millions de passagers (+7,4 %), tiré par les aéroports parisiens (+4,5 %, à 101,5 millions), mais aussi, à l'international, par la forte croissance de sa filiale turque TAV Airport, qui gère notamment l'aéroport d'Istanbul. ADP a porté en juillet de 38 % à 46,12 % sa participation dans le capital de TAV.

En janvier, la croissance du trafic de Paris Airport (CDG+Orly) s'est confirmée, au même rythme de 4,5 %.

Au total, le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 22,7 %, à 3.617 millions d'euros, l'Ebitda de 31,1 %, à 1.567 millions, et le résultat net de 31,2 %, à 1.030 millions, des chiffres supérieurs au consensus Thomson Reuters I/B/E/S (CA 3.463 millions, Ebitda 1.500 millions, net 492 millions).

En ce qui concerne 2018, ADP prévoit une croissance comprise entre 2,5 % et 3,5 % dans ses aéroports de la région parisienne et de l'ordre de 10 à 12 % dans ceux gérés par TAV.

Le groupe vise ainsi une progression de 10 % à 15 % de son Ebitda consolidé cette année avec le maintien d'un taux de distribution du dividende de 60 % du résultat net (3,46 euros par action proposé au titre de 2017).

ADP fait figure de candidat potentiel pour le programme de privatisation que l'Etat français, qui détient 50,6 % du capital du groupe aux cotés notamment de Vinci (8 % du capital), entend engager dans les mois qui viennent.

La capitalisation boursière d'ADP, dont le cours a progressé de plus de 55 % l'an dernier, représente environ 16,2 milliards d'euros.

© Thomson Reuters 2018 All rights reserved.

TourismeArt de vivre - DiversBusiness