Première Vision lance sa place de marché d’échantillons textiles

Un an après l'annonce de son lancement à venir, la marketplace B2B de l’organisateur de salons Première Vision va prendre son envol en septembre. Visant une base de données internationale de 250 000 professionnels de l'amont, cette place de marché a pour objectif de réunir 1 500 entreprises et 70 000 produits textile, cuir, accessoires, dessins et habillement.


La page d'accueil de la future place de marché - Première Vision

Le lancement prend symboliquement pour cadre la prochaine édition de Première Vision Paris, rendez-vous principal de l’organisateur, qui se tiendra aux Parc des Expositions de Villepinte du 19 au 21 septembre. Limitée dans un premier temps aux commandes d’échantillons, avant une ouverture possible aux commandes massives, l’offre est pour l’heure réservée aux tisseurs, au nombre de 756 pour ce lancement. Se trouvent parmi eux les Français Deveaux et Sophie Hallette, l'italien Marzotto, le turc Almodo, l'espagnol Gratacos ou encore le coréen Seojin.

Les produits présentés sont mis en ligne par les sociétés elles-mêmes ou, avec leur consentement, via le studio photo de Première Vision, dans le cadre des sélections des matériaux qui composeront les espaces tendances des prochaines éditions. Cette offre aux professionnels se complète par différents services, principalement tournés vers la mise en relation de fabricants et donneurs d’ordres, auxquels s’ajoute un contenu éditorial dédié aux tendances et évolutions du marché.

Le projet, qui s’inscrit dans une vague de digitalisation progressive des différents salons tricolores de la mode et du textile, a été confié à Gaël Seguillon, qui a précédemment dirigé la place de marché de RueduCommerce et pris part au lancement de Rakuten France (ex-PriceMinister). L’organisateur français a par ailleurs fait appel à un compatriote, le spécialiste des marketplace Mirakl, pour relever le défi que constitue la mise en avant des exposants de Première Vision, dont l’édition réuni de 1 700 à 2 000 entreprises selon les saisons.

« Cette marketplace est un projet stratégique qui va permettre de soutenir le développement commercial de nos exposants à l’international, en leur offrant une connexion permanente avec leurs clients, explique le directeur général de Première Vision, Gilles Lasbordes. C’est aussi un moyen de s’adapter à des processus de production devenus très divers et fragmentés. Il faut accompagner l’évolution de la filière, dont les nouveaux acteurs sont dans l’attente de nouveaux outils ».

Les rendez-vous Première Vision se tiennent deux fois l'an à Paris, New York ou encore Istanbul. Une offre qui inclut notamment le salon Made in France et Denim Première Vision, et qui s'est enrichie en 2016 avec l'arrivée de Première Vision Blossom, qui réunit au coeur de Paris des productions destinées aux pré-collections des grandes maisons. L'édition principale, Première Vision Paris, réunira à Villepinte près de 2000 exposants du 19 au 21 septembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

TextileSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER