Puig : un bénéfice en hausse de 47 % en 2017

Sur son exercice 2017, le catalan Puig enregistre un chiffre d’affaires de 1,93 milliard d’euros, en croissance de 8,1 %. Ces trois dernières années, le groupe - qui détient les marques Carolina Herrera, Nina Ricci, Paco Rabanne, Jean Paul Gaultier, Penhaligon’s et L’Artisan Parfumeur, mais aussi les licences parfums de Prada, Valentino et Comme des Garçons - enregistre donc une croissance annuelle moyenne de 28 %, « très supérieure à la moyenne de l’industrie », précise Puig, dont le bénéfice avant impôts s’élève à 310 millions d’euros, en hausse de 44 %. Son bénéfice net s’affiche pour sa part à 228 millions d’euros, à +47 %.


En mars 2018, Christian Louboutin a signé un accord de licence mondial avec Puig portant sur la création, le développement et la distribution de ses lignes de beauté. - DR

Sur l’année, 15 % du chiffre d’affaires de Puig ont été générés par son marché domestique, l’Espagne, qui signe une hausse de 7 %. 44 % des ventes ont été réalisés dans les pays émergents, hors de l’Union européenne et de l’Amérique du Nord, qui, ensemble, totalisent tout de même un chiffre d’affaires de 793 millions d’euros, en hausse de 8 %. Puig note par ailleurs l’essor du segment des fragrances de niche ; ses marques Penhaligon’s, L’Artisan Parfumeur et Eric Buterbaugh (EB Florals), dont Puig détient désormais la majorité des parts, ont connu une croissance à deux chiffres, boostée notamment par leur réseau de boutiques en propre.

Dans les années à venir, Puig table sur une croissance particulièrement prégnante de la parfumerie sélective dans le travel retail et sur le marché asiatique avec un rythme près de deux fois supérieur à la moyenne mondiale. C’est dans cette dynamique que l’entreprise a renforcé sa position dans le Sud-Est asiatique en signant un accord avec Luxasia, spécialiste du retail et de la distribution omnicanale de produits de beauté de luxe en Asie et en Océanie avec Trimex Pty Ltd, une filiale du groupe Clarins qui opère en Australie et en Nouvelle-Zélande.
 
Puig mise désormais sur une croissance supérieure à 5 % en 2018, qui sera entre autres neutralisée par l’impact négatif du taux de change. En 2025, son ambition est d’atteindre 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Et pour accélérer sa croissance, Puig lance la plateforme Puig Futures, sorte de pépinière qui vise à créer de nouveaux business models, nouer des partenariats, mais surtout opérer des investissements dans des entreprises innovantes.
 
Puig emploie 4 472 personnes et commercialise dans plus de 150 pays, et dispose de filiales dans 26 d’entre eux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - AccessoiresParfumsCosmétiquesBusiness