Revlon subit des pertes nettes en 2016

Vendredi dernier, Revlon a publié ses résultats financiers pour le quatrième trimestre ainsi que pour l'ensemble de l'exercice 2016. Le chiffre d'affaires a progressé de 21,9 % en 2016 par rapport à 2015 à 2,334 milliards de dollars (2,204 milliards d'euros), mais les ventes ajustées des changes ont légèrement reculé à périmètre comparable.


Les ventes ont été portées par l'international - Revlon

Les ventes du segment "Consommateurs" ont progressé de 0,7 % sur l'année, alors que les segments "Professionnels" et Elizabeth Arden ont augmenté respectivement de 2,4 % et 1,8 %. Le segment "Professionnels" a enregistré l'apport positif de l'augmentation des ventes des produits American Crew.

La division Elizabeth Arden a vu ses profits pro forma progresser de 46,3 %, compensant ainsi la baisse respective de 2,3 % et 3,4 % des divisions "Consommateurs" et "Professionnels".

« Je suis encouragé par les progrès que nous avons faits depuis l'acquisition d'Elizabeth Arden et enthousiaste en ce qui concerne les opportunités offertes par le nouveau portefeuille de marques de notre nouvelle entreprise, sa taille, son échelle, sa profitabilité et le dynamisme de sa croissance à l'international», a précisé Fabian Garcia, le PDG de Revlon.

Les activités internationales ont réalisé une bonne performance à périmètre comparable sur l'ensemble des segments, compensant le recul observé en Amérique du Nord. Par ailleurs, les ventes du dernier trimestre ont progressé de 521,9 à 800,7 millions de dollars.
 
Le résultat net publié pour l'ensemble de l'exercice est pour sa part ressorti en perte à hauteur de 21,9 millions de dollars. Au quatrième trimestre, la perte nette est ressortie à 36,5 millions de dollars.
 
« L'ensemble de nos segments ont généré une croissance robuste à taux de change constants en 2016 alors que nous avons dû faire face à des défis particuliers en Amérique du Nord, les enseignes de grande consommation ayant été impactées par le glissement de la demande des consommateurs vers les produits de beauté spécialisés et en ligne notamment au cours des fêtes de fin d'année. Notre stratégie de croissance à long terme continue à porter sur le renforcement de nos marques clés, ainsi que sur la distribution à travers nos canaux à forte croissance, tout en accélérant l'innovation et en renforçant nos capacités numériques », a relevé Fabian Garcia.

Traduit par Lionel Tixeire

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

BeautéBusiness