Sainsbury's : vers la suppression de 800 emplois

Les supermarchés britanniques Sainsbury's ont annoncé jeudi une restructuration qui se traduira par 800 suppressions de postes mais devrait permettre d'avoir plus d'employés en contact direct avec la clientèle.



Le groupe veut supprimer certains postes d'encadrement dans les supermarchés, mais les économies permettront de financer plus d'heures supplémentaires pour le personnel de caisse ou en charge de réapprovisionner les rayons.

« Nous devons refléter les changements dans les horaires et la manière dont nos clients font leurs courses. Ces changements vont nous aider à maintenir et améliorer notre service à la clientèle en ayant plus de collègues disponibles et des rayons toujours bien approvisionnés », a expliqué Roger Burnley, le directeur opérationnel.

Les chaînes de supermarchés britanniques ont annoncé une série de restructurations ces derniers temps dans un environnement très compétitif, alors que les enseignes classiques se disputent des clients toujours plus tentés par les maxi-discompteurs Aldi et Lidl.

La chaîne Morrisons vient ainsi d'annoncer qu'elle allait supprimer 720 postes administratifs, mais en créer dans le même temps 5 000 pour améliorer le service dans ses supermarchés.

Sous l'impulsion de son nouveau directeur général, Dave Lewis, le numéro un en difficulté Tesco a également mis plus de personnels au contact direct des clients. Début janvier, le groupe a prévenu en outre qu'il allait fermer 43 magasins non rentables dans le pays, une restructuration qui menace 2000 emplois.

Mercredi, Tesco a publié une énorme perte nette de 5,7 milliards de livres (8 milliards d'euros) lors de son exercice 2014-15, à cause de difficultés sur son marché national et d'une lourde dépréciation immobilière.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Distribution