Saint James : le Made in Normandie a la cote en France et à l’international

Le pull marin et la marinière Saint James séduisent aux quatre coins de la planète et pas seulement chez les hipsters de Brooklyn et de Kreuzberg. Cette semaine, la marque inaugure son deuxième magasin à Séoul, le sixième en Corée du Sud. Luc Lesénécal, président de Saint James, s’est donc rendu au Pays du Matin Calme ces jours-ci. Il en a également profité pour s’arrêter en Chine. « Nous y sommes distribués depuis trois ans et demi. Le volume de commandes commence à être intéressant depuis cette année. Trois ans est une durée moyenne pour trouver ses marques sur un nouveau marché à l’export », précise Luc Lesénécal.

Le pull marin, un classique indémodable ? - E.Margarita

Depuis la reprise de l’entreprise en 2013 par un groupe de cadres rejoint par Luc Lesénécal, ex-cadre dirigeant à la Coopérative Laitière d’Isygny Sainte-Mère, le chiffre d’affaires a augmenté de 30 %, pour atteindre 55 millions d’euros en 2016. L’export représente aujourd’hui 40 % contre 30 % lors de la reprise et se répartit en trois tiers entre les Etats-Unis et le Canada, l’Europe et l’Asie. « Le consommateur a changé depuis quelques années. Il a besoin qu’on lui raconte une histoire authentique. Saint James défend des valeurs : un savoir-faire dans le tricotage et la confection, une fabrication 100 % française et une qualité constante. Nous devons apporter de la valeur ajoutée face à la fast fashion. Tout cela plaît, même si je tiens à dire que le marché, au global, est loin d’être à l’euphorie. Nous devons redoubler d’efforts pour continuer à croître », indique Luc Lesénécal.

Luc Lesénécal, président des Tricots Saint James - D.Daguier

Saint James compte une cinquantaine de magasins à l’enseigne en France et à l'international, en succursale, franchise ou affiliation. Historiquement plus présente dans l’ouest et le nord de l’Hexagone, la marque descend de plus en plus vers le Sud. Les dernières ouvertures de magasins ont eu lieu à Aix-en-Provence, Rueil-Malmaison, en affiliation, au Havre et à Toulouse, en franchise. A Paris, un cinquième magasin va voir le jour en février face au nouveau Monoprix des Halles. En attendant, le magasin du quartier de la Madeleine a pris récemment les couleurs du nouveau concept alors que celui de la rue de Rennes dévoilera ses nouveaux atours en février. « Nous ouvrons dans les centres-villes, mais pas dans les centres commerciaux. C’est un choix important pour nous. Il faut absolument qu’il y ait des mesures prises pour maintenir les commerces de centre-ville », souligne Luc Lesénécal. Par ailleurs, Saint James est distribué dans 2 500 points de vente à travers le monde dont 500 en France.

Un pull issu de la capsule réalisée en collaboration avec le Slip Français pour cet hiver

Toujours en 2013, la marque a obtenu le label EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant). « Nous y tenons beaucoup. C’est la reconnaissance du savoir-faire de nos salariés et de la transmission de ce savoir », poursuit son dynamique président. Du 10 au 12 novembre, Saint James sera présente au salon Made in France aux côtés de 18 entreprises normandes. Elles seront d’ailleurs regroupées dans un espace Made in Normandie. Pour marquer l’événement, Saint James présente un jeans pour homme et un jeans pour femme, brut tous les deux, fabriqués en Normandie en partenariat avec Kiplay. Ils seront diffusés dès le 11 novembre dans le réseau des boutiques.

Depuis quelques saisons, la griffe normande aime bien s’entourer à l’occasion de collaborations aussi diverses que des charentaises avec le dernier fabricant français, Rondinaud, une capsule avec le Slip Français ou une autre, l’hiver dernier, avec Marie Marot.

Enfin, Saint James est l’invitée du Bon Marché à Paris jusqu’au 7 janvier. Elle dispose non seulement d’un corner au rez-de-chaussée avec ses produits iconiques où des couturières venues tout droit de Normandie personnalisent les produits, mais elle habille aussi les vendeurs du grand magasin de la rive gauche, Grande Epicerie comprise !

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterTextileIndustrieBusiness