Salons de deuxième session : une édition terne pour clore la saison

La Fashion Week de mars 2018 ne restera semble-t-il pas dans les annales. Paris n'a pas été marquée par l'effervescence et les salons professionnels qui se tenaient en parallèle ont donc été confrontés également à ce calme certain.


Le nouvel espace Jean-Louis - Première Classe - Quentin Chevrier

Après plusieurs saisons en progression dans le calendrier féminin, le salon Tranoï annonce la stabilisation de sa fréquentation pour cette édition. La première journée, le vendredi 2 mars, a été la meilleure, notent les organisateurs, le week-end était un peu plus calme ensuite. Les exposants rencontrés estimaient globalement que le contingent de visiteurs internationaux du salon, pesant pour 82 % du total, avait permis de générer un courant d'affaires correct. Italiens en tête, représentant 16 % du visitorat, juste devant les Japonais, représentant 15 % du visitorat.

Aux Tuileries, WSN Développement communique un chiffre global de fréquentation en recul de 9 % pour Paris sur Mode et Première Classe, mais note que ce dernier, consacré à l'accessoire, s'est montré plus dynamique grâce à son statut conforté de spécialiste et sa variété d'exposants, au nombre de 500. Une précision qui confirme que c'est bien pour le prêt-à-porter que se posent des questions sur le calendrier. Avec l'avancement de la période de vente, les acheteurs sont désormais demandeurs dès janvier, comme le succès de la dernière Fashion Week masculine de janvier qui tend à devenir mixte l'a démontré.

Avec une période commerciale forte en janvier, le mois de mars n'est plus le point culminant de la saison de la mode femme. Les équilibres sont bouleversés. WSN Développement se demande ainsi ce qu'attendent les acheteurs de cette seconde session de mars, d'où le lancement d'une consultation des visiteurs pour éventuellement orienter de futurs arbitrages. Dans un communiqué, l'organisateur relève que le « besoin d'une offre sélective de prêt-à-porter est bien confirmé » en deuxième session, mais qu'il va « travailler à réinventer ses propositions de prêt-à-porter » pour octobre prochain.

« Le constat est clair cette saison, les marques qui ont le mieux marché sont celles qui présentent de l'accessoire », confirme Antoine Floch, cofondateur du salon Woman, qui se tenait non loin de là, place Vendôme. « A ce moment de la saison, 80 % des budgets des acheteurs sont déjà dépensés, ils complètent simplement leur offre », ajoute-t-il. Egalement confronté à une baisse de son visitorat, le rendez-vous revoit également son modèle et présentera un nouveau format mixte en juin prochain, en début de saison, tout en maintenant octobre, mais probablement dans un format un peu plus réduit.

L'organisateur de Man/Woman cherche par ailleurs de nouvelles voix pour apporter des services aux marques et emmènera ainsi certaines de ses marques au Japon pour un événement de communication tourné à la fois vers les acheteurs et le grand public. « Mais c'est pensé pour conforter Paris, pour soigner les visiteurs japonais qui sont indispensables à la Fashion Week de Paris », explique-t-il.

Un nouveau modèle, avec la promotion des marques auprès du grand public, WSN Développement en a d'ailleurs déjà testé un cette saison. Sous l'intitulé « Jean-Louis », du nom de son ambassadeur décalé héros de BD, le nouvel espace accessible au grand public avait valeur d'expérimentation. SI la marketplace proposée aux visiteurs n'apparaissait pas très accessible a priori, cette nouvelle façon de présenter les marques en écartant un peu le carcan du stand de salons a néanmoins plu à certains exposants. L'organisateur valide d'ailleurs cette piste « riche en enseignements », selon Frédéric Maus, codirecteur général. « Nous n'allons pas en rester là. Nous prendrons de nouvelles initiatives qui adressent le BtoC et permettent ainsi à nos partenaires de rayonner au delà de la sphère professionnelle sur tous les médias et réseaux sociaux d'influence », annonce-t-il. En attendant, d'autres annonces seront faites sur le format d'entrée de saison que WSN Développement lancera également en juin prochain, « Nom de code June ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresMode - DiversSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER