Salons parisiens : l'agenda du weekend

Premier zoom sur l’axe Tuileries, les salons de WSN Développement peaufineront cette saison leur mise en place. De leur côté, Première Classe et Paris sur Mode font ainsi désormais cause commune. Les deux salons voient leur communication rassemblée et leur sélection se fondre plus naturellement avec un nouvel espace faisant le lien. Rassemblant au total 500 marques (dont les deux tiers d’accessoires sur Première Classe et le tiers restant de prêt-à-porter sur Paris sur Mode), les tentes situées dans le Jardin des Tuileries se fondront ainsi avec une zone évènementielle qui entend surprendre les visiteurs, réunissant une vingtaine de marques urbaines premium peu coutumières des lieux.
Sessùn figure parmi les nouveaux exposants de Paris sur Mode cette saison. Photo: Sessùn printemps-été 13.

Sous le nom "Don’t believe the hype" seront notamment présentés Opening Ceremony, Lacoste L!ve, French Trotters ou encore Thomsen. Ce nouveau pôle d’attraction occasionne par ailleurs une nouvelle organisation des marques, dans la répartition et dans la scénographie, privilégiant un noir et blanc graphique.Du 1er au 4 mars, Terrasse des Feuillants, Jardin des Tuileries.

Non loin de là, l’autre rendez-vous accessoires de WSN, The Box, sera de nouveau d’un seul bloc. Après avoir testé un espace chaussures dans un autre lieu la saison dernière, l’ensemble de l’offre sera cette fois rassemblée au Pavillon Cambon, incarnée par une centaine de marques. Du 1er au 4 mars, Pavillon Cambon, 46 rue Cambon.

Enfin, Atmosphère’s, le deuxième univers prêt-à-porter proposé par les organisateurs, se rapprochera de ses confrères de la zone Tuileries. Après un déménagement préjudiciable la saison dernière de l’autre côté de la place Concorde, le salon entend mettre fin à son isolement passager en intégrant cette fois l’Hôtel Regina, sur la rue de Rivoli longeant le Jardin. La sélection elle est plus restreinte qu’auparavant, avec une vingtaine de marques (dont Catherine André, Urbania ou Katya Katya Shehurina par exemple), faisant préférer le terme showroom pour cette nouvelle configuration. Du 1er au 4 mars, Hôtel Régina, 192 rue de Rivoli.

Tranoï ouvrira vendredi matin ses portes au Palais Brongniart en présence d’Armand Hadida et de l’architecte Ora Ito. Le patron du salon a demandé au jeune créatif parisien de sélectionner de jeunes talents issus des Ateliers de Paris, section design, pour exposer leurs œuvres au sein du salon. Les 580 exposants seront répartis sur les trois sites de Tranoï, le palais de la Bourse, avenue Montaigne (ArtCurial) et le Carousel du Louvre. Du 1er au 4 mars.

La New-Yorkaise Bliss Lau et ses bijoux seront présents à Capsule (DR)

Le salon américain Capsule entame cette saison sa première collaboration avec le bureau parisien Totem. L’agence de presse dénicheuse de jeunes talents en profitera pour créer des passerelles entre ses poulains et le salon de la Cité de la mode et du Design. C'est le cas de la flamboyante griffe new-yorkaise Gerlan Jeans qui s’invite au programme du salon. Ce dernier s'éloigne un peu plus du segment heritage dans lequel il est né, afin d'élargir son registre à des labels plus contemporains comme les Japonais de Ohta ou la Hongroise Nanushka. Quelques designers plus radicalement avant-gardistes entrent en scène comme Fred Butler de Londres ou Bliss Lau de New York (photo).Du 1er au 3 mars, Cité de la Mode et du Design.

Touche américaine encore avec le salon Designers & Agents qui reprend ses quartiers dans le Haut Marais, à l’Espace 5 bis. Du 1er au 4 mars, une vingtaine de marques, évidemment majoritairement venues d’outre Atlantique, exposeront en marge de la fashion week. Pour Anna Sui, Nili Lotan, Lan Jaenicke ou encore les Italiens d’Album di Famiglia, ce sera une première au sein de la déclinaison française de "D&A" lancée fin 2010 par Barbara Kramer et Ed Mandelbaum. Du 1er au 4 mars, Espace 5 bis, rue Froissart.

Woman, deuxième acte. Le jeune salon féminin lancé à l’automne dernier dans la lignée de Man se tiendra pour sa seconde édition sur quatre jours et plus trois, du 1er au 4 mars. Nouveau repère pour Man et Woman qui élisent à partir de cette saison domicile au 25 rue Yves Toudic, près de la place de la République, dans ce qui était autrefois un atelier de production de montgolfières. Dans ce nouveau lieu atypique et plus vaste (1200 mètres carrés), le nombre d’exposants de Woman grandit : il y aura cette fois-ci près de 35 marques contemporaines pointues, parmi lesquelles les suédoises Dagmar et Minimarket, mais aussi Warmi, SuTurno, ou encore Roos Vandekerckhove. Du 1er au 4 mars, 25 rue Yves Toudic (10e)

Le salon MeMy Mode, orchestré par Mariel Gamboa, aura lieu sous la rotonde de verre de la Bourse de commerce. La sélection inclut cette saison la créatrice américaine Tia Cibani, anciennement directrice artistique de la griffe de luxe Ports 1961 et la griffe britannique Buddhist Punk, qui se relance après une parenthèse de plusieurs saisons. On note la présence de la griffe Yvonne S., des chaussures Jacques & Demeter ou des experts britanniques du cuir, Nigel Preston & Knight. Du 1er au 4 mars 2013 à la Bourse du Commerce.

Vendôme Luxury répartira lui sa soixantaine de marques dans ses trois lieux fétiches, le Meurice, le Park Hyatt et l’hôtel d’Evreux. Le site du Park Hyatt accueillera cette saison quelques exposants de prêt-à-porter qui s’ajoutent aux accessoires et à la joaillerie. L’espace dédié au made in France, "L’Excellence Française", poursuit son chemin et mettra en avant de jeunes créateurs produisant exclusivement dans l’Hexagone. Le catalogue de cette saison est riche de près de 80 noms internationaux et inclut des marques naissantes comme Anahide Saint André (première collection) à la vénérable maison de joaillerie Gripoix, qui exposera au Meurice. Du 1er au 4 mars 2013 au Park Hyatt, au Meurice et à l'Hôtel l'Evreux.

Le salon Zip Zone ne change pas ses habitudes : le rendez-vous des jeunes créateurs internationaux se tiendra une fois de plus au Musée des Arts Décoratifs, dans une des ailes du Louvre, du 1er au 3 mars. Rassemblant une soixantaine d’exposants, le salon se divise en deux. La première entrée, au 103 rue de Rivoli, conduit aux designers internationaux haut de gamme (parmi lesquels Yorgos Eleftheriades et Ion Fiz), tandis que la seconde, au 111 rue de Rivoli, s’ouvre sur la jeune création et les collections contemporaines (où présenteront notamment Yeashin Kim, Martina Spetlova et Niels Peeraer, Jef Montes et Vita Gottlieb). Du 1er au 4 mars, 103 et 111 rue de Rivoli.


Par Florent Gilles et Anaïs Lerévérend.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversSalons