Salvatore Ferragamo : départ du directeur général Eraldo Poletto

La maison italienne Salvatore Ferragamo a annoncé mardi le départ de son directeur général, Eraldo Poletto, arrivé à la tête du groupe il y a un an et demi.


Eraldo Poletto - Archive

Cette décision survient alors que les résultats de l'entreprise et son titre sont en berne. L'action a perdu 14,5% depuis un an à la Bourse de Milan.

Dans son communiqué, Salvatore Ferragamo a indiqué qu'« en accord et coopération avec M. Eraldo Poletto, son poste de directeur général de la compagnie prendra fin lors du conseil d'administration prévu le 8 mars pour approuver les résultats financiers 2017 du groupe ».

La maison florentine a remercié Eraldo Poletto « pour avoir contribué à lancer un nouveau chapitre dans l'histoire de la compagnie, caractérisé par un grand dynamisme, une percée importante dans le monde du numérique et une attention particulière portée à la marque et aux produits, qui s'est manifesté durant les récentes Fashion weeks de Milan ».

Eraldo Poletto est arrivé en août 2016 à la tête de la maison, après le départ de Michele Nosra qui la dirigeait depuis 10 ans. Il était précédemment directeur général du maroquinier transalpin Furla, dont il avait favorisé l'internationalisation.

Ferragamo a enregistré un recul de 28,3 % de son bénéfice net sur les neuf premiers mois de l'année, à 79 millions d'euros, et une baisse de son Ebitda de 25,1 %, à 162 millions d'euros. Son chiffre d'affaires a reculé pour sa part de 0,9 %, à 1 milliard d'euros, et de de 5,5 % sur le seul troisième trimestre.

Salvatore Ferragamo a lancé depuis 2016 un profond processus de réorganisation, en changeant cette année-là son directeur général, puis l'ensemble de son équipe créative.

Eraldo Poletto avait souligné en novembre que 2018 serait « une autre année de travail difficile » : « Nous devons être prudents et faire ce qui est juste ».

Si les résultats des neufs premiers mois de l'année avaient déçu, les analystes avaient néanmoins estimée que la stratégie engagée était juste, estimant qu'elle se verrait  financièrement dans quelques trimestres.

Le groupe entend notamment se renforcer sur des catégories de produits où il est aujourd'hui plus faible, comme les sacs, les accessoires et l'habillement, tout en renforçant son leadership dans les chaussures.

La maison, qui appartient toujours à la famille Ferragamo, est gérée depuis 2006 par un directeur général indépendant.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 AFP-Relaxnews.

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - AccessoiresLuxe - ChaussuresLuxe - DiversNominations