ShowroomPrivé rachète le site BeautéPrivée

Rebondissant sur l'annonce de ses bons résultats 2016, ShowroomPrivé officialise l'accord passé pour le rachat du spécialiste des cosmétiques BeautéPrivée. Une acquisition visant à renforcer l’activité beauté, qui pèse aujourd'hui 10 % des ventes du portail de ventes événementielles et affiche une forte croissance.
 
Frédéric Bille et Xavier Chauvin ont fondé Beauté Privée en 2007 - BeautéPrivé.com

- lire notre dossier Premium « ShowroomPrivé vise le milliard d’euros d’ici à 2020 » -

Frédéric Bille et Xavier Chauvin, qui ont fondé BeautéPrivée en 2007 après avoir officié pour de grands groupes du secteur de la beauté et des cosmétiques, restent au sein de la société. La structure s'avère d’ores et déjà rentable et affiche pour son exercice 2016 une progression de 40 % des ventes, pour 20 millions d’euros de chiffre d’affaires. Une croissance que ShowroomPrivé entend accélérer via son important trafic.
 
« C’est une structure encore modeste mais avec une vraie expertise du secteur, explique à FashionNetwork le co-PDG de ShowroomPrivé, David Dayan. BeautéPrivée est plus adapté que nous pour vendre de la beauté. Nous mettrons en place des synergies pour pouvoir les faire grandir et ainsi vendre des produits de beauté d’une meilleure façon, en devenant plus spécialiste qu’aujourd’hui. »
 
Ce rachat intervient alors que ShowroomPrivé annonce avoir réalisé une hausse de 21,9 % de ses ventes, à 540 millions d’euros en 2016. Le portail de ventes évènementielles vise les 690 à 720 millions pour 2017 et se fixe pour objectif d'atteindre 1,1 milliard à l'horizon 2020. Les secteurs de la beauté et de la cosmétique devraient notamment contribuer à ces fortes progressions.
 
« Cette acquisition va nous permettre de nous rapprocher de grands groupes internationaux de la beauté avec un outil adapté à leurs besoins, affirme David Dayan. Grâce à BeautéPrivée, nous allons pouvoir avoir des discussions sérieuses avec de grands groupes tels que l’Oréal, LVMH, Clarins et autres, qui certes travaillent déjà pour certains avec BeautéPrivée, mais ont besoin d’un gros volume d’écoulement pour se déployer pleinement sur la vente événementielle », conclut-il.



Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

CosmétiquesEsthétismeBusiness