Showroomprivé : chiffre d’affaires en croissance de 27,4 % au premier semestre 2017

Le site de ventes événementielles spécialisé dans la mode, qui vient d’enregistrer l’entrée de Conforama à son capital (à hauteur de 17 %), affiche un chiffre d’affaires de 306 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2017, clos le 30 juin. Des ventes en progression de 27,4 % par rapport au premier semestre de l’année 2016 (+16,8 % à périmètre constant).


Deux tiers des clients du site sont des femmes. - Showroomprivé

La croissance de l’entreprise créée en 2006 est tirée par le mobile, qui représente maintenant 81 % du trafic généré par le site et 60 % des commandes passées. Le nombre d’acheteurs a d’autre part crû sur la période de 9,4 %, pour atteindre 2,2 millions de membres ayant passé commande. « L’arrivée de nouvelles marques partenaires influe aussi sur notre progression, livre David Dayan, co-PDG de la société. Nous avons récemment référencé Ray Ban, Celio, les marques du groupe VF Corp ou encore Vanessa Bruno. »

L’EBITDA du groupe se révèle en repli de 30,8 %, à 10,9 millions d’euros, impacté, selon lui, par un décalage d’investissements marketing et des coûts de stockages.

Sur le premier semestre, Showroomprivé se félicite de son accélération à l’international : le chiffre d’affaires a augmenté de 28 % à l’export à périmètre comparable, pour s’établir à 54 millions d’euros. Le nombre de clients à l’étranger est passé de 282 000 à 377 000 entre les premiers semestres 2016 et 2017. La nomination d’un directeur international est d’ailleurs à venir.

Le site, qui annonce 2 000 marques partenaires et  28 millions de membres, avait généré en 2016 un chiffre d’affaires de 540 millions d’euros, en croissance de 22 % par rapport à 2015. Il anticipe pour 2017 un bond de 28 % à 33 %, pour un chiffre d’affaires compris entre 690 et 720 millions d’euros. Un résultat en ligne avec son objectif 2020 : dépasser le milliard d’euros de revenus.

Sur le second semestre, le groupe Showroomprivé programme déjà les premières synergies avec Steinhoff/Conforama. Un partenariat qui lui permet de se renforcer dans l’univers de la maison, deuxième catégorie du site après la mode, et de bénéficier des points de vente Conforama pour le retrait des colis notamment. « Au troisième trimestre, nous allons tester le click & collect en magasin, mais aussi référencer des produits Conforama sur notre site et mettre en place des offres croisées », expose le dirigeant.

La société employant près de 1 000 personnes, qui ouvrira un nouvel entrepôt dédié à la chaussure au 3e trimestre 2017, a en outre finalisé l’intégration du site italien Saldi Privati. Ce nom est conservé sur ce marché, mais a été basculé sur la plateforme Showroomprivé pour plus de fluidité opérationnelle.

Autre rachat intervenu en ce début d’année, celui du site français Beauté Privée. Ce portail reste indépendant, mais permet au groupe de gagner en crédibilité sur le secteur des cosmétiques, étant depuis entré en négociation avec des grands groupes de beauté pour que ceux-ci intègrent Showroomprivé.

Showroomprivé ne prévoit pas d’autre acquisition pour l’instant, mais reste « ouvert aux opportunités, pour progresser géographiquement ou sur un segment particulier », conclut Nicolas Woussen, directeur financier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversBusiness