Sports Direct passe à l'offensive sur le marché américain

C'est bien à une offensive américaine que s'attèle Sports Direct. Après être entré au capital de la chaîne de distribution Finish Line à hauteur de 7,9 % en début de mois, le groupe britannique annonce l'acquisition d'un autre réseau physique. Sports Direct International s'est ainsi vu valider par la cour des faillites du Delaware sa proposition de rachat d'une part du réseau du groupe Eastern Outfitters, qui était placé sous la procédure du Chapter 11, une procédure collective devant permettre de trouver des issues pour les entreprises en difficulté.


Le nouveau visage de Sports Direct aux Etats-Unis - Bob's Store

Le groupe britannique procède ainsi à l'acquisition de 50 boutiques Bob's Stores et Eastern Mountain Sports, deux enseignes du groupe Eastern Outfitters spécialisées dans le sport, les vêtements décontractés et l'outdoor. Le réseau est implanté dans le nord de la côte est américaine du New Jersey au New Hampshire.

Le montant de l'acquisition se porte à 101 millions de dollars. La direction de Sports Direct vise une finalisation de l'acquisition d'ici à la mi-mai et glisse que celle-ci va lui permettre d'être à la fois présent dans le commerce physique mais aussi en ligne sur le marché américain.

Le challenge semble cependant osé pour le groupe du magnat Mike Ashley dans un environnement de la distribution en plein chamboulement outre-Atlantique et la direction n'a pas encore détaillé sa stratégie sur ce marché.

Lors de ses derniers résultats semestriels, clos le 23 octobre 2016, le Britannique a annoncé des ventes en hausse de 4,2 %, sans tenir compte de l'impact des taux de change. Au total, ses ventes atteignent 1,638 milliard de livres sterling (1,938 milliard d'euros) sur les six premiers mois de son exercice. Il a en revanche déclaré un résultat avant impôts de 71,6 millions de livres (84,7 millions d'euros) au cours du semestre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

SportDistribution