Supreme fait renouer Lacoste avec le streetwear des années 1990

Après avoir collaboré avec Aquascutum et Louis Vuitton, Supreme s’allie à la griffe française Lacoste. Acteur du streetwear depuis 1994, Supreme a dévoilé sur son compte Instagram les premiers visuels de cette collection capsule qui devrait être présentée le 16 mars, si l’on en croit la légende illustrant ces clichés.


Supreme fait renouer Lacoste avec le streetwear des années 1990. - Supreme/Instagram

La griffe fondée en 1933 par René Lacoste renoue étonnamment avec les années 1990. Survêtement XL, veste au col relevé et casquette au crocodile : la marque replonge ainsi dans ses années streetwear, quand elle était massivement portée par les jeunes des classes populaires et par les groupes de rap en vogue à l’époque. Une image que la griffe avait voulu atténuer, insistant sur une communication axée sur le sportswear chic.

La collaboration Supreme x Lacoste faisait l’objet de rumeurs sur les réseaux sociaux depuis quelques semaines, le même mystère savamment dosé ayant entouré la capsule que la marque américaine a réalisée avec Louis Vuitton. Il faut dire que Supreme bénéficie d’une aura mondiale dans l’univers du skate au départ, mais surtout dans le monde plus large de la mode, faisant par ses différentes collaborations tomber les frontières entre prêt-à-porter haut de gamme et streetwear.

La collection, qui se compose aussi de pull, polos et pantalons, sera commercialisée en ligne et dans les boutiques Supreme (New York, Los Angeles, Londres et Paris). Mais apparemment pas dans les boutiques Lacoste (qui n'était pas joignable lundi), si on se réfère au texte publié par le label américain sur son site Web.



Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterSportCollection