Textile : l’italien Imprima rachète son compatriote Società Europa Tessile

Le spécialiste milanais des produits finis Imprima annonce le rachat de la société italienne d’impression textile SET – Società Europa Tessile, et table désormais sur 160 millions d’euros de chiffre d’affaires sur l’exercice en cours. La société avait déjà cet été racheté l’imprimeur transalpin B-Blossom, après les acquisitions successives de l’allemand KBC et de l’italien Guarisco.

SET

Forte de 40 ans d’existence, SET réalisait en 2016 un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros. Pour Imprima, cette acquisition est l’occasion d’élargir la diversité de son offre, ainsi que d’étendre le poids de son activité dans l’Union européenne. La société italienne revendique en effet désormais le statut de première société de print & finishing du Vieux Continent.

« Notre objectif est de préserver et améliorer la qualité et les différentes identités créatives et commerciales de chaque marque, en aidant chaque entreprise à servir ses clients en appliquant les meilleures normes exigées par la constante évolution du marché du textile, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'Europe, expliquent Valentina Franceschini et Gianluca Boni, respectivement président et vice-président d'Imprima, et co-CEO de l’entreprise.

Les deux dirigeants indiquent que seront mises en place des synergies industrielles entre les deux sociétés. Tandis que sont par ailleurs évoqués de futurs investissements à l’étranger. Ces évolutions s’accompagnent du départ de deux des co-CEO d’Imprima, Paolo Gramaglia et Chiaretto Calo, qui vont développer des innovations durables dans des secteurs autres que le textile, indique l'entreprise.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

TextileIndustrie