The Kooples place ses pions en Chine

Si globalement la marque parisienne The Kooples a décidé de concentrer ses efforts sur le digital et l’accessoire comme levier de développement, levant le pied sur les ouvertures de boutiques, il y a tout de même un territoire sur lequel elle s'active. Comme nous vous l’annoncions en septembre dernier, la griffe fondée il y a dix ans par les frères Elicha a signé avec un partenaire local pour s’ouvrir les portes de la zone Grande Chine. Avec le distributeur Swire, elle a donc lancé depuis quelques mois les premiers projets d’ouvertures de boutiques.


La boutique The Kooples fraîchement inaugurée à Shanghai - (c) Swire

Après avoir inauguré deux premières adresses à Hong Kong à la toute fin 2017, dans les malls Pacific Place et Harbour City, The Kooples vient d'ouvrir une boutique en Chine continentale cette fois. C'est à Shanghai, dans le centre commercial Taikoo Hui que la marque a pris une surface de près de 120 mètres carrés.

Et dans les mois qui viennent c'est à Pékin, ville dans laquelle elle est déjà présente en corner aux Galeries Lafayette, que la griffe mixte ouvrira sa première boutique monomarque. Une troisième ouverture à Hong Kong est également au programme.

En revanche, le projet de plateforme digitale dédiée à la Chine n'a pour l'instant pas vu le jour, The Kooples et son distributeur local étudiant actuellement le paysage des e-commerçants chinois en plein essor pour définir la stratégie numérique de la marque sur ce territoire. The Kooples aura en effet besoin d'être efficace sur le volet digital de son installation en Chine pour soutenir ses ambitions.

Pour appuyer sa stratégie commerciale, la marque compte dupliquer en Chine le dispositif marketing qui a commencé à faire ses preuves en Europe : la collaboration avec une personnalité influente, Emily Ratajkowski, dont les sacs ont rencontré un grand succès et ont fait office de caisse de résonance pour The Kooples sur les réseaux sociaux, à la conquête des Millennials. Alors que de nouvelles collaborations vont être lancées avec trois nouvelles personnalités d'un coup, en septembre, Zayn Malik, Irina Shayk et Stella Maxwell, la marque est déjà partie à la recherche d'une influenceuse chinoise.

"Nous cherchons la personnalité populaire en Chine qui sera elle aussi co-designer d'une ligne de sacs", annonce Nicolas Dreyfus, le directeur général de la marque. Un lancement qui devra faire office de première grande incursion médiatique sur ce marché.

Si le rythme des ouvertures physiques est pour l'instant fixé à cinq ou sept par an, la griffe est très ambitieuse sur ce marché. "Nous pensons que la Chine peut vite monter sur le podium de nos plus gros marchés, derrière la France et les Etats-Unis", estime Nicolas Dreyfus.

Actuellement, alors que l'exercice 2017/2018 va s'achever le 31 août prochain, la France représente plus de 63% du chiffre d'affaires de la marque. Un marché sur lequel The Kooples est parvenu de nouveau à progresser cette année, dans un contexte global de retour à la croissance pour la marque qui était stable lors de l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires annuel global devrait atteindre les 230 millions d'euros à la fin août, soit une hausse de 5%.

"Après la France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni sont quasi ex-aequo derrière, suivis par la Suisse, l'Allemagne et enfin la Chine, affirme Nicolas Dreyfus. Mais l'ordre va beaucoup bouger à l'avenir je pense, déjà parce que les Etats-Unis devraient être deuxièmes loin devant dès l'an prochain, mais aussi parce que la Chine pourrait monter très vite au classement", estime le dirigeant.

Outre-Atlantique, après y avoir implanté un réseau de 35 adresses monomarques, auxquels s'ajoutent une cinquantaine de points de vente multimarques, parmi lesquels des magasins Nordstrom, par exemple, la marque mise désormais tout sur le digital. "Sur l'exercice qui se termine, les ventes en ligne ont progressé de 190% sur ce marché, passant de 3 à 8 millions d'euros", avance pour preuve Nicolas Dreyfus, qui pense que la marge de progression auprès des internautes américains est très grande pour les années à venir.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDistributionBusiness