Thierry Mugler : une rétrospective consacrée au couturier à Montréal

Une rétrospective autour du créateur français Thierry Mugler ouvrira ses portes au Canada en février 2019, annonce le Musée des Beaux Arts de Montréal (MMFA). Intitulée « Thierry Mugler : Créatures Haute Couture », l’exposition explorera les différents talents artistiques de Thierry Mugler et plus particulièrement ses créations de prêt-à-porter et de haute couture, ainsi que ses travaux en tant que réalisateur, photographe et parfumeur.

Thierry Mugler, collection La Chimère, haute couture automne-hiver 1997-1998 - Photo © Patrice Stable

Parmi les objets exposés, on retrouvera plus de 130 tenues du couturier créées entre 1973 et 2001, ainsi que de nombreux documents d’archives inédits et des photos d’artistes et de photographes. « Le travail de Thierry Mugler est aussi original qu’avant-gardiste. Son style architectural et ultra féminisé sublime les courbes de la femme fatale. Ce créateur a toujours su comment se faire remarquer en innovant constamment et en construisant des silhouettes audacieuses qui marquent leur temps et trouvent leur place dans l’histoire de la mode. Son style particulier, une espèce de version futuriste du "New Look" avec une touche fantaisie et fétichiste, influence encore profondément la génération de couturiers actuelle », a déclaré Thierry-Maxime Loriot, commissaire de l’exposition.
 
Thierry Mugler a habillé des célébrités telles que Diana Ross, David Bowie, Lady Gaga, Liza Minelli et Céline Dion. Il a aussi créé des costumes pour Mylène Farmer et Beyoncé pour leurs tournées et leurs clips.
 
Ce n’est pas la première exposition majeure que le MMFA dédie au monde de la haute couture. Le musée a récemment consacré une exposition intitulée « Love is love : Wedding Bliss for all à la Jean Paul Gaultier » aux robes de mariée haute couture de Jean Paul Gaultier.
 
D’après Thierry Mugler, l’offre du MMFA fait partie de celles qui ne se refusent pas. « Je ne suis pas quelqu’un qui aime se plonger dans le passé, mais à travers Nathalie Bondil, le MMFA a été le premier musée à me proposer de mettre en scène mes créations et d’imaginer ensemble une vision libre, globale et réinventée. Comment aurais-je pu refuser ? »

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterEvénements