Triumph change de cap avec une campagne féministe

Les lignes ont bougé depuis la création de Triumph en 1886 et sa nouvelle campagne de marketing accompagne ces évolutions en se concentrant plus sur l'émancipation et la solidarité féminine que sur le produit lui-même.


Triumph

En clair, l'idée d'une apparence « sexy », argument phare dans les publicités traditionnelles pour sous-vêtements, ou même celle du maintien de la ligne, au centre des campagnes habituelles depuis des décennies, sont toutes deux secondaires par rapport au concept principal.

La nouvelle campagne mondiale, baptisée « Together We Triumph », affirme que « l'émancipation découle de la solidarité et de l'unité » des femmes, et sera proclamée en tant que nouvelle direction artistique de la marque cette année.

Et ce changement de cap n'est pas à prendre à la légère : Triumph International est l'une des plus grandes entreprises de sous-vêtements, avec plus de 2 000 magasins et de 40 000 partenaires wholesale dans le monde entier. En un mot, cette campagne peut potentiellement atteindre un nombre impressionnant de femmes.

La campagne s'attarde sur certains moments de la « vie réelle », « où la gentillesse et l'empathie s'expriment dans chacune de ces brèves scènes ». « Ça commence avec une femme qui en aide une autre avec son enfant, puis une scène de mariage, un moment de soutien entre femmes, qui démontrent que les femmes sont plus fortes ensemble, avec le soutien indéfectible de Triumph. »

Suzanne McKenna, à la tête de l'image de marque de l'entreprise suisse, explique : « Notre campagne 2018 se concentre sur le numérique et les réseaux sociaux, pour toucher plus profondément notre clientèle en la mettant au centre de notre message. L'éloignement délibéré de nos campagnes centrées sur le produit donne une perspective rafraîchissante à notre communication ».

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

LingerieCampagnes