Uriage s’adresse plus intensément à son consommateur final

S’adresser plus directement à son consommateur final, c’est l’un des objectifs d’Uriage. Pour le lancement de sa toute nouvelle ligne anti-âge, Age Protect qui protège entre autre contre la lumière bleue des écrans , la marque de dermo-cosmétique a opéré de gros investissements médias. « Même si la prescription médicale reste le centre de la stratégie, nous allons davantage vers le BtoC. En plus d’une campagne digitale, pour Age Protect, nous avons investi près de 8 000 Abribus et lancé pour la première fois un spot radio », indique Pauline Blanc, directrice de la marque Uriage.


Age Protect, la dernière gamme anti-âge d'Uriage qui compte 11 franchises, soit 140 produits - DR

Positionnée sur le segment très concurrentiel de la dermo-cosmétique et face à des marques portées par des groupes imposants comme L'Oréal (Vichy, La Roche-Posay) ou Pierre Fabre (Avène), Uriage souhaite donc booster sa notoriété. Cette stratégie accompagne également la mutation des pharmacies et parapharmacies, un réseau dynamique, à l’exception de 2017 où les ventes sell-out affichent un recul de 0,8 %, où, à l’instar du sélectif, les clients sont à la recherche de conseil, mais surtout d’une expérience. Présente dans 5 000 pharmacies françaises, Uriage a ainsi développé un nouveau merchandising ainsi qu'une nouvelle plateforme de marque accompagnée d’une nouvelle signature, « l’eau thermale des Alpes », faisant écho à ses racines alpines. « Nous vendons chaque année trois millions de bouteilles de notre eau thermale », rappelle Pauline Blanc.

Le plus fort relais de croissance reste cependant l'international. Rachetée à la famille Bouchara en 2011 par Exea, la holding familiale du catalan Puig, associée à M3 Invest, Uriage réalise un chiffre d’affaires consolidé d’environ 50 millions d’euros dans l'Hexagone et de 130 millions dans les 80 pays où elle est présente à l’export. Des pays qui devraient représenter les deux tiers des ventes de la marque d’ici à trois ans. La marque, qui revendique une croissance annuelle de 12 % depuis 2012, table sur une croissance de 10 % jusqu’à 2020.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

CosmétiquesBusiness