Victoria's Secret accumule les déboires en vue de son show chinois

Shanghai, 17 nov 2017 (AFP) - Le mannequin américain star Gigi Hadid a annulé vendredi sa participation au défilé annuel Victoria's Secret organisé ce 20 novembre à Shanghai, après le tollé suscité en Chine par une vidéo la montrant imiter les yeux bridés. L'annonce constitue le deuxième accroc à frapper la marque américaine de lingerie avant son grand spectacle prévu lundi dans la capitale économique chinoise.

Gigi Hadid - AFP/Relaxnews

Trois mannequins russes et une ukrainienne, mais aussi la chanteuse Katy Perry annoncée pour le show, n'auraient par ailleurs pas obtenu de visa pour la Chine, selon plusieurs médias.

Gigi Hadid, 22 ans, l'une des cinq top modèles féminines les mieux payées du monde d'après le magazine Forbes, n'a donné aucune raison pour son retrait. « Je suis si déçue ne pas pouvoir aller en Chine cette année », a-t-elle écrit sur son compte Twitter. « J'aime ma famille Victoria's Secret, et je serai avec toutes les filles par la pensée ! »

Le retrait de Gigi Hadid permet d'éviter un potentiel désastre en relations publiques pour Victoria's Secret, qui espère percer sur le marché chinois de la lingerie fine afin de relancer un chiffre d'affaires à la peine. L'entreprise vient de lancer en Chine ses premiers magasins en propre, et le défilé de mode de lundi est son premier organisé hors des Etats-Unis et d'Europe.

La soeur de Gigi Hadid avait posté en février sur Instagram une vidéo montrant la mannequin plisser ses yeux tout en tenant un biscuit en forme de Bouddha. Des images qui avait choqué des internautes. L'annonce en août par Gigi Hadid de sa participation au défilé de Shanghai avait fait de nouvelles vagues : des internautes chinois l'ont alors accusé de racisme et écrit qu'elle n'était pas la bienvenue en Chine. Mais malgré ses excuses début septembre sur un réseau social chinois, où elle assurait avoir « respect et amour pour le peuple de Chine », les critiques ont continué.

Autre dossier épineux pour Victoria's Secret : la participation des mannequins russes Julia Belyakova, Kate Grigorieva et Irina Sharipova, et ukrainienne Dasha Khlystun est également incertaine, les jeunes femmes n'ayant pas obtenu de visa chinois, selon des informations de plusieurs médias. Un porte-parole de Victoria's Secret a refusé de commenter les deux affaires.

Le défilé annuel de la marque est suivi par des millions de personnes dans le monde. Certains des plus célèbres mannequins de la planète seront présents, comme Adriana Lima, Alessandra Ambrosio, Jasmine Tookes ou encore Lais Ribeiro. Le spectacle sera enregistré ce lundi et diffusé mondialement le 28 novembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

LingerieDéfilés