Viva Technology renforce son aura à l'international

Le rendez-vous semi-professionnel dédié aux nouvelles technologies se tiendra Porte de Versailles à Paris du 24 au 26 mai prochains, réunissant plus d’un millier de sociétés et start-up exposantes, pour une manifestation rythmée par huit cycles de conférences et 300 intervenants.


La seconde édition de Viva Tech avait réuni plus de 68 000 visiteurs en 2017 - AFP

Outre le secrétaire d’Etat chargé du numérique, Mounir Mahjoubi, et son homologue britannique, Matt Hancock, le salon accueillera le CEO de Microsoft Satya Nadella, le directeur de marque de P&G Marc Pritchard, le CEO de Rakuten France Olivier Mathiot, ou le fondateur de l’accélérateur Plug and Play Saeed Amidi. Sans oublier des CEO et dirigeants de Gemmyo, Google, IBM, Uber, Welcome to the Jungle, Cisco, Appear Here, Storefront, Snips et bien d'autres.

Après la venue de plus de 68 000 visiteurs l'an passé, cette troisième édition sera par ailleurs marquée par une internationalisation accrue, avec parmi les exposants dix pays représentés, dont Israël, la Corée du Sud ou la Russie. L’Afrique sera quant à elle fortement visible à travers l'espace Afric@tech, regroupant une centaine de start-up réunies par pavillons.

Parmi les nouveautés de cette édition ressortent le CEO Forum sur lequel les grands partenaires du rendez-vous, dont Google et LVMH, expliqueront leurs stratégies, mais aussi le CMO Forum, qui abordera pour sa part les grandes tendances technologiques du marketing et de la communication. Quant à la zone Future Tech, elle exposera les technologies émergentes, dont l’informatique quantique.

Le salon sera également le cadre du "Challenge Startups" qui, parmi 8418 candidatures, a sélectionné 1112 structures, pour moitié étrangères. Des sociétés qui viendront présenter leurs offres aux visiteurs et tenter de s’illustrer en relevant les 20 défis leur étant proposés par de grands groupes, dont notamment LVMH qui a récemment déployé son accélérateur à Station F.

Trois espaces seront respectivement consacrés à la réalité virtuelle (VR Park), aux outils de transports autonomes (Mobility Park) et aux robots (Tech Park). Ces derniers seront par ailleurs au cœur d’une Tech Parade et d’un Mega Tech Show, ainsi que de batailles entre machines : les "battlebots". S’ajouteront par ailleurs, pour l’ouverture au grand public le dernier jour, des tournois d’e-sport.

Les visiteurs et exposants pourront en outre prolonger le rendez-vous le soir via un festival Tech et Musique organisé sur les quais de Seine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Salons