Vivarte met en vente l'enseigne de chaussures Besson

Paris, 4 jan 2018 (AFP) - Le groupe Vivarte a annoncé ce jeudi un chiffre d'affaires de 1,8 milliard d'euros pour son exercice décalé clos le 31 août. Le géant de la distribution chaussures et textile enregistre des pertes de 301 millions d'euros, soit une réduction de plus de moitié par rapport à l'année précédente.


L'enseigne dispose de magasins de grande surface, autour de 1 000 mètres carrés. - Besson Chaussures

En parallèle de la diffusion de ses chiffres, Patrick Puy, PDG du groupe en pleine restructuration, a annoncé ce même jeudi matin sur Radio Classique la mise en vente l'enseigne de chaussures Besson,

« On va mettre Besson en vente et le processus va démarrer aujourd'hui », a ainsi déclaré Patrick Puy, précisant que l'objectif de cette vente n'était pas de continuer à désendetter Vivarte.

Le groupe en difficulté (La Halle, Minelli, San Marina, Caroll...) est engagé depuis plusieurs mois dans un plan de cessions et de restructuration. Il avait annoncé en janvier qu'il se recentrait sur six enseignes, dont Besson.

Mais fin octobre, les syndicats assuraient que le groupe envisageait de céder cette enseigne de chaussures.

« Le vrai sujet c'est qu'on a une vraie difficulté stratégique de gérer Besson en face de la Halle aux chaussures », a expliqué le dirigeant, spécialiste des restructuration, arrivé à la tête de Vivarte il y a un an.

« Pour assurer le développement harmonieux, et de la Halle aux chaussures et de Besson, nous pensons qu'il vaut mieux que Besson soit dans un autre périmètre », a-t-il ajouté.

Interrogé également sur la cession des marques de chaussures et de textile André et Naf Naf, mises en vente au mois de mars, Patrick Puy a indiqué qu'il allait donner les noms des repreneurs aux partenaires sociaux « la semaine prochaine ».

« On commence le processus d'information-consultation pour céder André et Naf Naf conformément à ce qu'on avait dit et dans de très bonnes conditions », a-t-il précisé.

Par ailleurs, Patrick Puy a indiqué que Vivarte conserverait la marque Chevignon, également mise en vente, « faute d'offre satisfaisante » de la part de repreneurs.

« On va essayer de transformer Chevignon, de le développer de façon digitale (numérique), de réduire peut-être le nombre de boutiques et d'augmenter les ventes par Internet », a-t-il dit.

Vivarte s'est recentré sur les enseignes de périphérie avec La Halle, les enseignes de chaussures de centre-ville avec Minelli, San Marina et CosmoParis, et le prêt-à-porter de centre-ville avec Caroll.

Présent dans près de 70 pays, Vivarte compte parmi les principaux acteurs français sur le marché du prêt-à-porter, de la chaussure, et de la maroquinerie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - ChaussuresLuxe - ChaussuresDistributionBusiness