Vivarte : une enquête d'Envoyé Spécial diffusée le 13 avril

Baptisée « Vivarte : leur ennemi est la finance », l’enquête diffusée le 13 avril prochain sur France 2 pendant l’émission Envoyé Spécial revient sur la restructuration de ce grand groupe français du textile, racheté et contrôlé via sa dette (LBO) par des fonds d'investissement.
 
Le 5 janvier dernier, l’intersyndicale avait déjà organisé une manifestation devant le ministère des Finances - Matthieu Guinebault/FashionNetwork

Depuis quelques mois, le démantèlement de Vivarte, qui a déjà vendu ou s’apprête à céder huit (Naf Naf, André, Pataugas, Kookaï, Chevignon, Merkal - Fosco inclus - et la Compagnie Vosgienne de la Chaussure) de ses quatorze marques, inquiète ses salariés.

Le reportage de l'émission présentée par Elise Lucet est donc centré sur leur combat, mené de front avec les syndicats. En effet, à la vente de plus de la moitié des marques du groupe s’ajoute la suppression de près de 900 postes dans le cadre de deux PSE visant La Halle aux Chaussures et Vivarte Services.

Les salariés ont montré à de nombreuses reprises leur mobilisation. Plusieurs manifestations ont été organisées. Dont une menée en janvier devant le ministère des Finances, en marge d'une rencontre avec des représentants du gouvernement, qui aura pour la première fois attiré l'attention de la presse nationale.

La dernière mobilisation s’est déroulée le 7 avril dernier, devant le siège parisien du groupe, pour protester contre les conditions de la fusion de La Halle aux Vêtements avec La Halle aux Chaussures. A cette occasion, France 2 y avait convié le candidat Emmanuel Macron, dans le cadre d'une séquence de L'Emission politique diffusée le 6 avril.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - DiversMédias