Vuarnet pose un pied à New York et lance une ligne de vêtements

L'art de ressusciter une marque respectée mais presque moribonde - dans lequel les Français ont atteint une maîtrise inégalée - est clairement à l'oeuvre chez Vuarnet, qui va ouvrir un flagship flambant neuf à New York, dans le quartier de Nolita, le 14 juillet, jour de fête nationale. La célèbre marque de lunettes va également y distribuer sa nouvelle ligne de vêtements, réalisée en collaboration avec le label ultra-branché Noah. En outre, Vuarnet va produire une collection de vêtements de ski, qu'elle espère présenter au Pitti à Florence en janvier prochain. La marque a également remis sa collection de lunettes de vue au goût du jour.


La façade graphique du flagship new-yorkais

Situé au 35 Spring Street, au coeur de Little Italy, la nouvelle destination shopping de la ville, le magasin de 100 mètres carrés représente une étape importante pour Vuarnet, une marque chargée d'histoire, qui vendait à peine 40 000 paires de lunettes il y a encore quatre ans, toutes fabriquées dans son usine traditionnelle près de Meaux.
 
« On est à deux pas de Supreme. Dans un quartier en pleine transformation ; à mon avis, le quartier le plus international de New York », avance Lionel Giraud, qui va fêter ses trois ans à la tête de l'entreprise.
 
Dans le nouveau magasin, on pourra découvrir le dernier projet en date de Vuarnet, une petite collection de vêtements, en collaboration avec Noah. Dessinée par Brendon Babenzien, l'ancien directeur créatif de Supreme, la capsule comprend des sweats à capuche bleus ou blancs, des sweatshirts et des T-shirts, la plupart ornés du logo Vuarnet.

« Nous nous sommes rendu compte que les gens faisaient collection de nos T-shirts vintage et déboursaient un bon prix pour se les offrir sur Internet. On a même vu Kanye avec un T-shirt Vuarnet ! » s'exclame Lionel Giraud, en montrant sur son téléphone un cliché du musicien portant un T-shirt marqué du fameux V, imprimé en gras, rouge vif. La marque porte le nom de Jean Vuarnet, célèbre champion de ski français - le premier à utiliser des skis en métal et à skier en position groupée. Il a remporté l'or pour la descente aux jeux Olympiques d'hiver 1960 à Squaw Valley, en Californie, avant de lancer sa marque l'année suivante.
 
Depuis, les Américains sont tombés amoureux de Vuarnet, depuis Miles Davis, qui portait ses lunettes dans ses concerts de jazz survoltés, jusqu'à Luke Wilson, qui avait lui aussi une paire dans La Famille Tenenbaum, tout comme Jeff Bridges, qui a fait entrer la marque dans l'histoire du cinéma, vêtu d'une paire de Vuarnet et d'un peignoir en tissu éponge dans la célèbre scène du supermarché de The Big Lebowski. Tout le monde, de Daniel Craig à Jake Gyllenhaal, en passant par Kurt Russel, a porté ces lunettes à l'écran. Justin Trudeau, 24 ans avant de devenir Premier ministre du Canada, figure sur un Polaroid, les célèbres verres teintés sur le nez. Parmi les fans les plus légendaires, on trouve aussi Romy Schneider, Mick Jagger et les deux Alain, Delon et Bashung.


La boutique de New York

Lionel Giraud a fait tourner les têtes en présentant sa campagne avec Vincent Cassel, photographié au balcon de son penthouse à Copacabana, ou flânant dans Rio de Janeiro - exactement le genre d'image rafraîchissante dont Vuarnet avait besoin pour renaître.
 
La marque semble désormais bien positionnée pour retrouver le chemin de la croissance - elle n'est pas encore vendue en Asie - et construit rapidement son réseau de distribution en Amérique du Nord, des opticiens jusqu'aux chaînes de grands magasins américaines, en passant par les plus grands sites d'e-commerce.
 
La boutique parisienne, juste en face de l'énorme flagship Hermès, hébergeait autrefois un opticien classique, avant d'être rachetée par Vuarnet et entièrement rénovée il y a trois ans.
 
« Avant, Vuarnet représentait 15 % des ventes parmi un grand nombre d'autres marques et la boutique perdait de l'argent. Aujourd'hui, elle distribue seulement notre marque et elle est à nouveau rentable. Cela a redonné confiance à nos investisseurs pour continuer notre expansion », se réjouit-il.


La campagne Vuarnet avec Vincent Cassel

Sous sa direction, Vuarnet a remis à jour ses modèles, tout en maintenant une allure sportive et profilée, mais en y injectant un air plus contemporain, plus technique. Vuarnet est la seule marque sur le marché à réaliser ses verres à partir de minéraux naturels, à l'opposé de la grande majorité des lunettes de soleil ou de vue, fabriquées en plastique. Les verres Vuarnet ont donc l'avantage incontournable... de ne pas se rayer.
 
L'année dernière, la marque a vendu 100 000 paires de soleil, toutes fabriquées en France, deux fois et demie le volume qu'elle écoulait quand le groupe Neo Investment Partners, dirigé par des Français mais basé à Londres, a pris le contrôle de Vuarnet en 2015 ; son chiffre d'affaires était alors tombé à 10 millions d'euros.
 
Jeudi, Lionel Giraud s'envolait pour New York afin de célébrer l'ouverture du nouveau magasin. Pour l'occasion, la blogueuse et Dj Vashtie passera des disques. Mais le PDG a l'intention de prendre le dernier avion pour la France samedi soir. « C'est simple, j'ai vraiment envie d'être à Paris pour regarder la France jouer la finale de la Coupe du monde ! »

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterSportLunettesMode - DiversBusiness