Walmart prend le contrôle de l'indien Flipkart pour 16 milliards de dollars

Walmart a annoncé mercredi qu'il allait débourser 16 milliards de dollars (13,47 milliards d'euros) pour prendre une participation de 77 % dans le distributeur en ligne indien Flipkart, soit la plus grosse acquisition à l'étranger du géant américain de la grande distribution, désormais en concurrence frontale avec Amazon sur cet important marché émergent.


Reuters

Le reste du capital du groupe indien sera détenu par certains des actionnaires actuels, dont un cofondateur de Flipkart, Binny Bansal, le chinois Tencent Holdings, Tiger Global Management et Microsoft, a indiqué Walmart dans un communiqué mercredi.

L'investissement est supérieur aux estimations données la semaine dernière par des sources, qui allaient de 10 à 12 milliards de dollars, mais qui se basaient sur une part de 51 % du capital, et non 71 %.

Walmart était en concurrence frontale avec Amazon sur ce dossier, puisque le géant de l'e-commerce avait également fait une offre sur Flipkart. La manche est cette fois remportée par Walmart qui va venir contester la montée d'Amazon sur ce marché désormais âprement disputé. Les ventes en ligne pourraient y peser 200 milliards de dollars à l'horizon d'une décennie, selon Morgan Stanley. Et le gouvernement indien a encouragé cette ruée vers son territoire en assouplissant depuis quelques mois la règlementation concernant les investissements étrangers dans les entreprises de commerce nationales.

« L’Inde est l’un des marchés de la distribution les plus attractifs au monde étant donné sa taille et son rythme de croissance et notre investissement représente une opportunité de nous associer à l’entreprise qui mène la transformation du commerce en ligne sur ce marché », a dit Doug McMillon, directeur général de Walmart, cité dans un communiqué, qui a également affirmé que le commerce électronique en Inde affichait une croissance quatre fois supérieure à celle de la distribution en magasins.

Flipkart, dont le catalogue va des savons aux smartphones en passant par des livres et des vêtements, est le numéro un de la distribution en ligne en Inde. Le directeur financier de Walmart, Brett Biggs, a pour sa part estimé que le marché indien de la distribution pèserait 1 300 milliards de dollars d’ici cinq ans et que ce pays deviendrait l’un des cinq principaux marchés mondiaux du commerce en ligne.

Walmart a dit s'attendre à ce que cette opération à presque 13,5 milliards d'euros ait un impact de 25 à 30 cents sur son bénéfice pour l'exercice fiscal 2019, dans l'hypothèse où l'opération serait bouclée à la fin du deuxième trimestre. Le titre Walmart perdait 4,5 % dans les échanges avant l’ouverture à Wall Street.

L'accord comprend également un financement de deux milliards de dollars via l'émission de nouvelles actions Flipkart, qui pourraient être proposées ultérieurement à des investisseurs supplémentaires, diluant ainsi la participation globale du géant américain, mais ne l'abaissant quoi qu'il en soit pas en dessous des 50 %.

La rédaction avec Reuters

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Distribution