Wendy Jim : une touche underground dans la Ville Lumière

Dans son habituelle veine ludique, Wendy Jim s’est amusé avec le mot "catwalk", le podium en anglais, qui signifie littéralement la promenade du chat. Pour son tout premier défilé dans le calendrier officiel de la Fashion Week de Paris, mardi, le label autrichien piloté par Hermann Fankhauser (53 ans) et Helga Ruthner (44 ans) a fait sensation avec une installation-performance, où les mannequins prenaient la pose comme des chats… non pas grimés en animaux, mais habillés en Wendy Jim ! Ce qui laissait la porte ouverte à toutes les interprétations.

Les modèles « chats» de Wendy Jim - FashionNetwork.com ph DM

Dispersés dans un grand espace industriel, le "chat de gouttière" enroulé dans un sac en plastique se disputait ainsi la vedette avec "l’aristochat" installé sur son coussin près d’une écuelle géante pleine de sushis !

"La mode est une attitude", semblaient nous dire les facétieux créateurs avec leurs mannequins aux coiffures punk se léchant la papatte, perchés sur une branche, jouant à la balle ou attachés à une laisse.


Helga Ruthner et Hermann Fankhauser de Wendy Jim - FashionNetwork.com ph DM
 
Jersey, nylon, lycra aux couleurs flashy comme le rose, le vert pomme et le rouge sont les matières phare de cette collection pour l’été 2018. Les justaucorps se portent sur des pantalons avec une simple cravate, les tops sont taillés dans des tissus techniques froissés comme des sacs poubelle, des ensembles en dentelle alternent avec des costumes revisités, élément emblème de la marque.

Pour insuffler à la Semaine de la mode cet esprit un brin underground-radical, le duo artistique de Wendy Jim s’est offert les services de Lotta Volkova au styling, la très cool fashion stylist russe, qui travaille notamment pour Vetements et Balenciaga. Autant dire un succès assuré pour la marque autrichienne, adepte de ce genre de performances.

Hermann Fankhauser et Helga Ruthner s’inscrivent dans la lignée du créateur autrichien Helmut Lang, dont ils ont été les élèves à l'Université des arts appliqués de Vienne, lançant leur label en 1999.

Un look Wendy Jim pour l'été prochain - FashionNetwrok.com ph DM

Dès le départ, ils ont présenté leurs collections masculines et féminines à Paris. Un long parcours interrompu il y a sept ans, le duo ayant préféré se recentrer, en temps de crise, sur Vienne, où il a son studio. En mars dernier, Wendy Jim est revenu à Paris pour une présentation, avant le grand saut dans le calendrier officiel. La marque est vendue dans une trentaine de boutiques dans le monde, dont Dover Street Market au Japon et Galeries Lafayette à Pékin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterDéfilés