Who’s Next et Première Classe font le pari de la beauté

Lors de leur dernière édition qui s'est achevée ce lundi 10 septembre, Who’s Next et Première Classe ont accueilli un espace entièrement dédié aux marques de cosmétiques. Baptisé Villa Beauté, ce lieu inédit souligne une volonté des deux salons : aller vers une offre plus lifestyle, scénarisée sous la forme de concept-stores.


L'espace Villa Beauté à l'entrée du Hall 3 - FNW

Située à l'entrée du Hall 3 de la porte de Versailles, où s'épanouit Première Classe, le salon de l'accessoire de mode, La Villa Beauté est, avec ses 130 mètres carrés et ses 20 marques, l’exemple le plus abouti. « Lorsque je vais chez Urban Outfitters ou Topshop je reviens toujours avec un produit cosmétique comme un vernis à ongles », explique Géraldine Florin, qui pilote depuis janvier 2016 l’événementiel et les partenariats de WSN Développement. Pour cette spécialiste de la mode, ancienne acheteuse aux Galeries Lafayette, il n’y a donc aucun doute, beauté et mode sont des offres complémentaires. Ne manquait plus qu'à convaincre les organisateurs de Who’s Next et Première Classe de faire plus de place à la beauté. Une démarche entamée moins radicalement les sessions précédentes avec la présence de labels beauté comme Laboté et ses soins sur mesure, ou les vernis Nailmatic.
 
Mais avec Villa Beauté, il n’est plus seulement question d’offrir une respiration aux visiteurs en proposant sur leur parcours une animation sortant de leur univers, mais bien d’asseoir la cosmétique comme une offre à part entière. Une offre qui, comme le souligne Géraldine Florin, peut en temps de crise pallier pour partie la baisse des ventes de prêt-à-porter chez les détaillants.


Sur l'espace Villa Beauté - DR

Pour accueillir les marques de beauté, qui disposaient par ailleurs si elles le souhaitaient de terminaux de carte bleue pour vendre des produits sur le salon, Géraldine Florin a conçu avec son équipe une scénographie dédiée pour Villa Beauté. Résultat : le mobilier blanc sur lequel s’exposent les produits est rehaussé par une moquette bleu turquoise et coquille d’œuf, une ambiance plus sobre que le bleu et le rouge qu’arbore le reste du salon.

Du côté de l’offre, cet espace surfe sur les tendances fortes de la cosmétique comme les marques venues de Corée du Sud (la fameuse K-Beauty), le naturel ou encore les labels indépendants pointus aux packagings design. La nouvelle marque française de soins capillaires Shaeri, spécialiste des cheveux frisés, ou encore Z&Ma, une marque de cosmétiques bio à l’adresse de la génération Z, ont ainsi exposé aux côtés de griffes à la renommée plus assurée comme Dr Hauschka, Estederm, Nailmatic, un fidèle du salon qui a proposé d’ailleurs un atelier de personnalisation de vernis à ongles, ou encore Melvita. Chez cette dernière, la marque de cosmétique bio du groupe l’Occitane, on indique d’ailleurs que l’objectif n’est pas de trouver de revendeurs, mais plutôt de booster sa notoriété auprès d’un nouveau public. Un défi relevé même si on regrette le manque de signalisation dont jouit l’espace.
 
Les organisateurs de Who's Next et Première Classe ont validé ce premier essai puisque La Villa Beauté reviendra en janvier prochain avec un nombre de marques qui devrait atteindre les cinquante. Un espace qui pourrait même avoir pour thématique le grand froid.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

ParfumsCosmétiquesCoiffureSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER