Wolford : des problèmes opérationnels accroissent les pertes

Wolford a annoncé vendredi dernier que ses ventes sur les neuf premiers mois de son exercice en cours ont chuté de près de 8 %, après un premier semestre marqué par « un environnement de marché difficile » ainsi que des problèmes opérationnels.

Collection printemps-été 2017 - Wolford

La hausse de 4 % des ventes observée au cours du troisième trimestre n'a donc pas été suffisante pour compenser la faible performance du premier semestre. Sur neuf mois, les ventes sont ressorties à 119,05 millions d'euros, soit une baisse de 7,5 % par rapport à l'année précédente, et de 6,2 % à taux de change constants.

L'analyse des résultats sur neuf mois fait apparaître une baisse de 6,6 % des ventes des magasins détenus en propre, alors que la vente en gros a chuté de 7,3 %. La situation du commerce en ligne est meilleure avec une progression des ventes de 4,4 %.

Même si le résultat d'exploitation a atteint 3,53 millions d'euros au troisième trimestre, la perte a été de 4,72 millions d'euros sur neuf mois, contre 2,16 millions l'année précédente.

L'Autrichien paye aussi la note d'aller-retour en termes d'offre et de stratégie sur les deux dernières années, dans le cadre de son plan d'économies. De son côté, Wolford a expliqué cette mauvaise performance par les conditions difficiles de marché. Il a par ailleurs révélé l'identification d'erreurs de gestion des produits au niveau de la distribution. Ces erreurs ont entraîné des inefficacités dans la planification et la gestion des espaces de vente au détail au cours du premier semestre qui, avec par ailleurs des dates de livraison tardives pour la collection automne-hiver, ont eu pour conséquences « une baisse considérable des recettes ainsi que des stocks post-production coûteux et significativement plus élevés ».

L'entreprise indique avoir résolu les problèmes et a précisé qu'à partir du mois de juin, Wolford approvisionnera ses magasins ainsi que ses clients en gros sur une base mensuelle, sauf en mai et décembre.

Sur l'ensemble de l'exercice, l'entreprise autrichienne prévoit une perte d'exploitation comprise entre 8 et 10 millions d'euros, en grande partie en raison des pertes générées au cours du premier semestre.

Traduit par Lionel Tixeire

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversBusiness