Women'secret veut quadrupler son réseau en France d’ici 2021

Women’secret a pris son temps pour se déployer sur le marché français, ouvrant et fermant des adresses, mais l’enseigne de lingerie espagnole passe aujourd’hui la vitesse supérieure. Alors que sa première boutique parisienne avait été implantée il y a quinze ans sur le boulevard Saint-Germain, elle vient seulement d’inaugurer sa seconde adresse de la capitale, rue de Passy. Elle annonce désormais vouloir accélérer la cadence de ses ouvertures dans l'Hexagone.


La boutique se situe au numéro 12 de la rue de Passy (16e arrondissement). - Women'secret

La chaîne de dessous du groupe Cortefiel s’est installée au 12 rue de Passy dans le XVIe arrondissement, sur plus de 200 mètres carrés, dans un écrin décoré de marbre et briques blanches, et ponctué de couleurs pastel (bleu ciel et pêche). « Ce magasin pensé comme une boîte à bijoux, bohème et poétique, se situe dans un quartier très fréquenté par les femmes, livre Rachel Heuri, directrice des ventes internationales de Women’secret. A l’international, la France se place aujourd’hui comme un de nos marchés prioritaires, où nous nous développons uniquement en propre ».

Ce point de vente enrichit un réseau hexagonal composé pour l’heure de cinq unités, dont une boutique ouverte à Lyon l’automne dernier ainsi que deux points de vente installés à Bordeaux et Marseille. « Nous nous sommes fixés l’objectif de jouir d’un parc de 20 magasins en France d’ici 2021 et d'y réaliser à cette échéance 15 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel », indique Rachel Heuri. Le marché hexagonal pour le groupe Cortefiel est piloté depuis quelques mois par Margaux Zimmer, ex-directrice retail de Gant et Ralph Lauren en France.

Déjà programmé, le prochain projet de Women’secret dans notre pays se concrétisera à la fin de l’été, avec l’ouverture d’une troisième adresse parisienne, cette fois rue Montmartre dans le IIe arrondissement, au numéro 78. Deux autres inaugurations devraient intervenir cette année dans des grandes agglomérations en régions, comme Bordeaux et Nantes. Le défi de la marque ? Booster sa notoriété en France. En ce sens et pour la première fois, elle a organisé le 14 mars une soirée réservée aux blogueurs et influenceurs pour l’ouverture de la rue de Passy.


Il faut compter entre 35 et 50 euros pour un ensemble de lingerie, tandis que les produits sans armatures représente près de 30 % de l'offre. - Women'secret

Née en 1993, l’enseigne moyen de gamme (sous-vêtements, homewear, bain, maternité) a débuté son incursion hors d’Espagne en 2001. Aujourd’hui, elle compte 730 points de vente répartis dans 70 pays, et réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 300 millions d’euros, assorti d’une croissance à deux chiffres depuis trois ans. Et ne compte pas s'arrêter là : « En 2018, nous projetons d’ouvrir 90 nouvelles boutiques, dont la moitié en propre, annonce la dirigeante. A horizon 2021, c’est un réseau de 950 magasins que nous visons ». 

La marque de lingerie du groupe Cortefiel, qui est lui-même détenu conjointement par les fonds PAI Partners et CVC depuis l'été 2017, a franchi un cap en Europe ces cinq dernières années : en 2012, elle comptait 30 succursales hors d'Espagne, alors qu'elle en totalise désormais 120. 

Et Rachel Heuri de l'affirmer : « En Espagne, avec 200 magasins, nous sommes leader sur le segment des sous-vêtements, devant Etam ou encore Oysho, avec 8 % de parts de marché. Même s’il reste encore quelques opportunités sur notre marché domestique, c’est à l’export que ce situe notre axe de croissance ». Notamment en Russie, où Women’secret va ouvrir dix nouvelles succursales cette année pour atteindre 60 magasins. Dans la région des Balkans (Serbie, Croatie…), elle planifie également une dizaine d’ouvertures, afin de totaliser 40 adresses dans cette zone.

Hors d’Europe, Women’secret s’appuie comme beaucoup de chaînes sur des accords de franchise. L’enseigne a fait l’an dernier ses premiers pas à Cuba ainsi qu’en Inde, un marché sur lequel son partenaire local, le groupe Tablez India, espère ouvrir 75 magasins d’ici fin 2021, dont une douzaine cette année.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

LingerieDistribution