Woolrich prend un accent rebelle avec Supreme

La très conventionnelle marque Woolrich, spécialiste notamment des chemises en laine sur le marché américain, se tourne vers l'univers du streetwear. Elle a réalisé récemment pour le rappeur canadien Drake et son label discographique OVO un plaid vendu à 390 dollars. Un produit image dont la production en série limitée s’est écoulée en moins d’une heure.

Le produit de la collaboration - Supreme

La prochaine étape est une collaboration avec Supreme. La très cool marque de streetwear new-yorkaise et la plus ancienne marque outdoor américaine s'associent. Woolrich fabrique en exclusivité et en édition limitée l’une de ses célèbres couvertures en laine produites dans son usine textile en Pennsylvanie.

Résultat : un plaid faisant appel à la caractéristique ironie de Supreme, détournant pour l’occasion le smiley, qui déclame, furibard, un tonitruant « shit ». La couverture est proposée en noir ou en orange. Près d’un millier d’exemplaires seront vendus via le site de la griffe dans les prochaines semaines.

Ce n’est pas la première fois que les deux marques s’associent, elles avaient déjà fait une veste et une casquette de baseball par le passé. Mais cette collaboration particulière permet à Woolrich de mettre en avant sa couverture, produit qu’elle souhaite relancer.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresCollection