Wylde muscle son développement

Wylde, griffe féminine lancée par la styliste brésilienne Clarissa Acario, franchit un cap en ouvrant son capital. Les investisseurs Paul Sanders, ancien directeur financier à Londres, et Guillaume Calloud, consultant en financement de l'innovation, détiennent à eux deux 18 % du capital. Marylène Magnaud, directrice communication de la griffe, est entrée elle, au capital à hauteur de 32%.


Silhouette WYLDE hiver 2018 - Nafissa Harvoire

Une première étape dans le financement de Wylde, qui entend dans un deuxième temps opérer une levée de fonds, d’ici six mois à un an, dans le but de structurer son développement et d’ouvrir une boutique en propre à l’horizon 2019 à Paris.

Présente sur le Who’s Next en septembre dernier, Wylde présentait sa première collection capsule, élaborée à partir de matières recyclées et produite dans des ateliers de couture de la région parisienne. A l'origine, la créatrice proposait seulement des pièces uniques réalisées à la main à partir d’articles vintage récupérés dans les friperies.

Le nouveau modèle semble lui avoir réussi, puisque Wylde est aujourd’hui présente dans dix points de vente en France et à l’international, dont le BHV à partir du mois de mai et Front de Mode à Paris, dans les concept stores Grand Playground de Marseille et Cagnes-sur-Mer. Elle pourrait aussi intégrer le Printemps à Paris et Les Galeries Lafayette à Berlin.

La griffe mise aussi sur l’international et se donne les moyens de ses ambitions en intégrant à son calendrier les salons professionnels de Copenhague et New York, en septembre prochain. Vendue à Miami, en Suisse et à Berlin, Clarissa Acario espère étendre sa présence sur le marché américain et vise la Corée et l’Afrique du Sud pour 2018, toujours en intégrant des concept stores haut de gamme pour assoir son positionnement.

Wylde a opéré une montée en gamme sur sa prochaine collection, hiver 2018, avec des produits pouvant aller jusqu’à 600 euros. Un moyen pour la griffe de se concentrer sur ses pièces fortes et plus pointues, révélatrices de l’ADN de la créatrice.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterBusiness