Zilli se projette dans l'avenir grâce à un nouvel actionnaire minoritaire

Le tribunal de commerce de Lyon remet Zilli sur les rails. Ce 3 octobre, à l'issue de sa période d'observation de deux fois six mois, la maison de luxe a ainsi obtenu la validation de son projet de réorganisation. Les gages qui ont rassuré le tribunal, ce sont surtout ceux apportés par Arnaud Marion, spécialiste du retournement d'entreprise, qui entre au capital à hauteur de 38 %, permettant à la griffe masculine de faire un grand pas vers son objectif de désendettement.

Boutique Zilli

A la suite d’une forte chute de ses ventes en Russie et en Europe de l'Est à partir de 2014, Zilli a vu son chiffre d'affaires chuter en 2015. La situation a mené la maison de luxe à se placer sous la protection du tribunal à l'été 2016, tout en déclenchant alors un plan de sauvegarde de l'emploi. C'est à cette période qu'Arnaud Marion, connu pour son action chez Doux, au Lido ou encore chez Arc International, a commencé à conseiller la famille Schimel, fondatrice de Zilli.

Via sa société, Marion & Partners, il crée aujourd'hui Welovezilli, l'entité via laquelle il entre au capital de la griffe lyonnaise, en contrepartie de la capitalisation des dettes rachetées aux établissements bancaires. Arnaud Marion travaillera en duo avec Laurent Schimel, fils du fondateur.

L’objectif pour Alain Schimel, créateur de la maison lyonnaise en 1965, est désormais, « après deux ans de difficultés », de se « concentrer sur la stratégie et le développement commercial », autrement dit d'amorcer une phase de relance. Si la marque recense aujourd'hui 62 points de vente, dont huit en propre, Zilli souhaite recentrer son activité retail sur ses flagships de Paris, Milan, New York et sur son corner chez Harrods.

La maison compte également sur son développement en Russie, son marché historique qui lui avait pourtant fait défaut il y a quelques années, via un nouveau contrat de distribution exclusif signé avec le groupe Mercury en 2016. Deux boutiques ont déjà été ouvertes à Moscou, un flagship est prévu pour le mois de novembre ainsi qu’une quatrième boutique ans la foulée.

Zilli souhaite aussi s’étendre via le travel retail, avec un projet de corner dans l’aéroport d’Istanbul, après l’ouverture d’espaces à Nice, Vienne et Moscou, et mise sur le lancement de sa ligne de lunettes dont la première collection a été commercialisée pour le printemps 2017. Un plan de relance qui a donc été validé par le tribunal, mais aussi par le comité d'entreprise, et qui permet à la marque de se projeter désormais vers le futur.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterBusiness