Zozo : la marque japonaise qui scanne les corps part à l'assaut du monde

Zozo aurait-elle trouvé une alternative industrielle aux tailles standards ? La marque du groupe japonais Start Today propose à ses clients de recevoir des pièces basiques, type t-shirts, chemises et jeans, correspondant parfaitement à leur morphologie. Il leur suffit au préalable d'enfiler une « Zozosuit », une combinaison constellée de 300 à 400 points de repères qui leur est fournie gratuitement, et de scanner leur corps via leur smartphone. Ce sont un million de Zozosuits qui ont été commandées en 24 heures lors du lancement fin 2017 au Japon. C'est fort de ce succès que le label Zozo passe désormais à la vitesse supérieure avec un déploiement international simultané dans 72 pays, dont l'Allemagne, la France, les Etats-Unis, etc. 


Les premières pièces de l'offre de la marque nippone - Zozo

L’initiative vient du milliardaire japonais Yusaku Maezawa. Récemment ordonné Officier des Arts et des Lettres par la France, ce dernier est le fondateur des sites de vente nippons dédié à la mode Zozotown et Wear, qui génèrent 2,7 milliards de dollars de ventes annuelles. Pour le chef d’entreprise, il s’agit seulement de s’adapter à un besoin pour l’heure peu pris en compte par l’industrie de l’habillement.

« Les tailles standards n’offrent que des possibilités très limitées, indique le responsable. De quoi donner l’impression d’être marginalisé, de ne pas correspondre à la norme, de ne pas être "comme il faut" ; alors qu’en réalité c’est ce système de taille et de production, obsolète, qui est à blâmer. »

Pour remédier aux besoins spécifiques posés par chaque morphologie est ainsi née la Zozosuit, qui s'utilise en pivotant sur soi-même et en suivant les instructions de son téléphone, équipé de l’application associée. Le consommateur fournit plusieurs centaines de données chiffrées sur ses mensurations, y compris la longueur et épaisseur de ses bras et jambes.

Il ne lui reste plus alors qu’à choisir parmi une collection dont chaque pièce a été déclinée selon les différentes morphologies. Pour les plus communes d'entre elles, les pièces font l'objet de stocks pour une livraison en deux à quatre jours. En revanche, pour les mensurations moins courantes, les pièces sont produites à la commande, pour une livraison en trois à quatre semaines. 

Explications de la Zozosuit

Une offre qui se compose pour l’heure de jeans « straight » et « tapered » (59 euros), d’une chemise Oxford (49 euros) et de t-shirts col V ou ronds (22 euros). Les hommes ont par ailleurs accès à un t-shirt à poche et les femmes à un modèle de jean skinny (59 euros). Au Japon, le catalogue s’est par ailleurs étoffé de cravates et de hauts rayés. Reste à savoir si la formule remportera la même adhésion dans des pays où Zozo ne profite pas de la même aura qu'au Japon.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversDistributionInnovations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER