Best of Haute Couture Automne Hiver 2013/2014 (avec ITW)

Retour sur les moments marquants de la haute couture. Quatre jours de présentations à Paris qui ont mis en exergue une créativité sans cesse renouvelée, une débauche de luxe, des broderies, des mises en scène extraordinaires, des personnalités et des images fortes…Chez Chanel, le spectacle commence à l’extérieur du Grand Palais avec des groupies amassées à l’entrée et des personnalités posant devant les nombreux photographes et à l’intérieur avec un décor de fin du monde, avec un théâtre dévasté ouvert sur une mégapole futuriste. Là aussi le spectacle commence dès l’extérieur, avec un tapis rouge digne du dernier Festival de Cannes. Mais c’est aux Invalides sous un cube blanc qu’a pris place la collection Dior, dédiée aux femmes, à leurs diversités et dans une esthétique très radicale, appréciée de son créateur Raf Simons. La présentation Schiaparelli a signé le retour de Christian Lacroix dans la mode, après 4 ans d’absence sur les podiums. Donatella Versace a ouvert la semaine des collections de haute couture avec l’ex-star des podiums Naomi Campbell. Deux passages sur le podium, ultra glamour…Bien qu’il n’en ait pas besoin, Jean-Paul Gaultier a crée le buzz en invitant sur son podium la dernière star de la téléréalité française Nabilla, féline, en robe fourreau, elle a assuré le show…Le couturier Stéphane Rolland a cherché à faire ressortir la sensualité de Vélasquez à travers les pas du danseur espagnol Rafael Amargo…Ces quatre jours de présentations ont permis de confirmer tout haut ce qu’il se disait déjà tout bas : la haute couture n’est pas prête de s’éteindre bien au contraire avec l’émergence d’une nouvelle génération de jeunes couturiers : Iris Van Herpen fait partie de cette jeune génération montante. Elle affectionne les volumes exagérés, les matières innovantes et les silhouettes sculpturales. Et cette créatrice néerlandaise invitée par la chambre syndicale de la couture, à venir défiler à Paris, propose une démarche qui n’est pas sans rappeler celle d’Alexander McQueen, autre surdoué d’une mode spectaculaire…de la tête aux pieds…La couture sait être rock, sexy et électrisante. La preuve en images par Alexandre Vauthier. Chez Yiqing Yin, les fonds marins inspirent une jeune créatrice, responsable d’un héritage à faire évoluer… Pas un défilé sans un maquillage ou une coiffure en parfaite adéquation avec le thème sélectionné. Chez Jean-Paul Gaultier, l’imprimé panthère se retrouve dans les cheveux… Chez Chanel, Karl Lagerfeld fait la tête au carré. Et chez Maison Martin Margiela,adepte d’images fortes et du culte de l’anonymat, le label recouvre toutes les têtes d’un masque couture. Paris était également à la fête. Les personnalités qui se sont déplacées sur les défilés, ont profité des soirées, toutes plus festives les unes que les autres…Fendi a inauguré sa nouvelle boutique de l’avenue Montaigne avec du « beautiful people »… Et a inauguré l’exposition photographique de Karl Lagerfeld sur les berges de la Seine, mettant en scène la fontaine de Trévi à Rome, rénovée grâce au mécénat de la maison italienne. Chez Bvlgari, Carla Bruni Sarkozy, chanteuse, ex-première dame de la France et égérie du joaillier, a marqué de sa présence, le lancement de la dernière collection nommée Diva. Un tapis rouge de premier choix avec entre autre Bradley Cooper et Milla Jovovich…


Musique libre de droit :Bandi & Nikit-2012

Copyright : Paris Modes Productions