Les mariées de la Haute Couture

C’est une tradition légèrement en perdition mais qui reste un événement en soi : les défilés Haute Couture finissent avec la Mariée. Toujours sublime, toujours spectaculaire,la robe blanche marque les esprits. Cette saison encore, Jean-Paul Gaultier ne déroge pas à la règle. Il fait appel à une de ses mannequins fétiches pour la seconde fois, Coco Rocha, qui, il est vrai, joue parfaitement le jeu, sur son vélo vêtue de sa robe légère et vaporeuse nécessitant toujours un bon nombre d'heures de travail.Autre moment d’exception, chez Chanel. La mariée arrive, semblant se perdre au milieu de l’immensité du Grand Palais et de la Tour Eiffel qui trône en son centre. Karl Lagerfeld a choisi la jeune Camille Hurel pour clore son défilé dans cette robe toute évasée, aux manches longues, parsemée de camélias.Chez Schiaparelli, la mariée se révèle comme un symbole avec sa cape sublime de beauté où l’on devine un cœur dans son dos. Chez Fendi, ce sont les manches qui se transforment en cape construite comme une arabesque alors que les fleurs jouent avec la transparence. La finesse se retrouve chez Giambattista Valli avec ces jeunes filles en fleurs comme des ballerines où les broderies rencontrent le tulle. Enfin les mariées des créateurs libanais invités à venir défiler à Paris finissent toujours par faire rêver.Pas de mots assez forts pour Elie Saab et sa mariée conquérante suivie par deux demoiselles d’honneur. Un moment suspendu chez Zuhair Murad où les plumes se mêlent à la broderie et à la dentelle. Pour finir, chez George Chakra, la sensualité est de mise, avec un brin d’audace, notamment avec ces cuissardes perlées et cette robe courte dévoilant juste ce qu’il faut de la reine d’un jour. Musique libre de droit : Bandit & Nikit

Copyright : Paris Modes Productions

Vidéos Haute Couture