IKKS repart en conquête avec Pure Edition

Début octobre, IKKS ouvre un flagship 27 boulevard des Capucines, dans le IIème arrondissement parisien, dans l'ancien New Man. La marque du groupe Zannier s’offre un écrin pour présenter ses collections femme, homme et enfant sur trois étages et 450 mètres carrés. Et cette ouverture permettra de mettre en exergue la nouvelle ligne premium de la marque: Pure Edition. "Le rez-de-chaussée sera dédié à Pure Edition pour la femme et l’homme, explique Pierre-André Cauche, le PDG d’IKKS. On trouvera les lignes women et men au premier étage et l’enfant au second. En parallèle nous recherchons des emplacements de 80 à 100 mètres carrés sur Paris dans les rues N°1".

IKKS, Pure
La ligne Pure Edition IKKS,propose des lignes épurées et des matières plus sophistiquées que IKKS Women - Photos IKKS

IKKS joue donc la relance avec sa nouvelle ligne qui sortira chez la femme pour le printemps-été 2012 et pour l’homme à l’automne suivant. Au-delà de Paris, celle-ci doit lui permettre de clarifier sa collection et de travailler l’entrée dans de nouveaux points de vente. "D’une collection sportswear, lors du lancement de la femme, nous avons travaillé sur un style plus féminin et plus épuré, explique Pierre-André Cauche. Nous nous sommes rendus compte qu’avec la diversité d’IKKS women, il y avait un besoin de créer deux lignes avec un univers casual chez Casual Women et un univers plus raffiné avec Pure Edition".

Pure Edition se démarque de la collection IKKS Women par des coupes plus sophistiquées, une signalétique épurée et l’utilisation de matières comme la soie ou le lamé. La ligne, 15 à 20% plus chère que la ligne classique, est constitué d’une centaine de pièces dont des vestes, des tuniques, un large panel de robes et quelques modèles de jeans. Et, pour réaliser et coordonner cette segmentation, la marque s’est largement renforcée. Son équipe dédiée est passée de deux à sept personnes et avec l’arrivée d’Yvonne de Bruyn, Pierre-André Cauche délègue une part de l’opérationnel. La Hollandaise, nouvelle coordinatrice des projets dédiés à IKKS Women, a par le passé assumé les fonctions de styliste coordinatrice chez Kenzo, coordinatrice mode pour Max Mara, directrice créative de BCBG Max Azria et coordinatrice freelance avec les Galeries Lafayette.

La nouvelle segmentation, qui va aussi être dupliquée sur la lingerie et la chaussure, mais aussi sur l’homme à compter de l’automne 2012, doit ouvrir de nouveaux horizons commerciaux. "Nous comptons 900 points de vente multimarques. Mais nombre d’entre eux cherchent à segmenter leur offre afin de donner une coloration. Cela va aussi nous permettre d’entrer chez les détaillants qui tiennent le haut du pavé. Avec Pure Edition, nous allons pouvoir être référencés chez eux pour leur entrée de gamme".

La marque entend ainsi entrer chez 250 points de vente supplémentaires sur l’Europe sous trois saisons et ouvrir 40 à 50 magasins en plus de ses 350 actuels, dont les deux tiers dédiés à la femme. Pour ce faire, IKKS va renforcer ses marchés existants, avec par exemple l’ouverture de deux nouvelles boutiques aux Pays-Bas d’ici la fin de l’année où le développement des magasins femme en Espagne. Mais surtout aborder l’Italie et la Grande-Bretagne.

"Je souhaitais être prêt au niveau de nos collections avant d’attaquer ces marchés, explique Pierre-André Cauche. Le développement de l’Italie et de la Grande-Bretagne, d’abord en multimarques puis avec des boutiques, constitue un des objectifs de 2012". Autant de projets qui densifient le potentiel de la marque.
Pour la marque, qui va réaliser près de 260 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2011, dont 60% en France, l’objectif annoncé est donc de passer le cap des 500 millions dans les cinq ans.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER