Marks & Spencer veut reprendre en main son e-commerce

Marks & Sencer a décidé de gérer son site de ventes en ligne directement. Dans une interview accordée au magazine spécialisé Computing, Darrell Stein, CIO du distributeur, rappelle que les activités de e-commerce avaient été lancées en 2007 avec l’aide de… Amazon.


La version française a été lancée fin 2011.


Or le géant américain est un concurrent de plus en plus présent sur le Vieux Continent. Il est clair que Marks & Spencer ne veut plus être dépendant des technologies d’Amazon. Pour réussir à tout gérer en interne dès 2014, il compte investir 100 millions de livres sterling dans ce projet de plateforme, soit 127 millions d'euros. Dans le bilan annuel 2010/2011, le groupe précise que le trafic a l'année dernière progressé de 18% et que le site enregistrait donc plus de 3 millions de visites par semaine. D'après Kantar Worldpanel, Marks&Spencer pèserait 5,6% des ventes de vêtements en ligne en Angleterre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - DiversDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER